NOUVELLES DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

Paris-Montmartre" 1er trimestre vient de paraître

Le lancement a eu lieu au Moulin de la Galette
Au sommaire de ce numéro de printemps :

AMARANDE, REINE DU THÉÂTRE
LES PEINTRES MONTMARTROIS EN PAYS D’AIGRE
MARCHONS SOLIDAIRES « MONTMARTRE, ÉTAPE DE COMPOSTELLE »
LE PROJET « PALEXTILE »
S’HABILLER : UNE NOUVELLE FORME DE SOLIDARITÉ
FÊTE DE LA LIBRAIRIE
TU VERRAS MONTMARTRE
ASPECTS ET VISAGES DE MONTMARTRE EN 1960
IL Y A 150 ANS, LES VILLAGES DE MONTMARTRE
ET DE LA CHAPELLE-SAINT-DENIS ETAIENT REUNIS
POUR FORMER LE XVIIIe ARRONDISSEMENT
RENÉ UGUET
ANTOINE HEERAH A REÇU LE GAULT-MILLAU D’OR
TROPHEE VILLEROY ET BOCH
ANGELINA ANDROVIC GRADISNIK
L’HUMAIN ET LE « TROP HUMAIN »
ROGER PIERRE : LE COMIQUE SANS LA VULGARITÉ
MATHILDE HAEGEL : LA VIE EN CLOWN

Contact : PARIS MONTMARTRE
13, place du Tertre
75018 Paris
Tél
01 42 59 19 99
Courriel : midani1@free.fr

 

 

 

L'association Paris-Montmartre


Créé le 20 juin 1990 sous l’impulsion de Midani M’Barki, artiste-peintre de la place du Tertre depuis 1970, l’association Paris-Montmartre s’est d’emblée voulue initiatrice d’événements culturels par-delà les frontières.


 

En effet, bien que cette association soit totalement impliquée dans la vie de Montmartre et participe activement à la Commission du  Carré aux Artistes pour défendre les intérêts de ses membres, Paris-Montmartre s’est avant tout révélée par ses manifestations culturelles qu’elles soient sur les terres tunisiennes, de Suède, de Belgique ou de Norvège...Ainsi, Paris-Montmartre a institué des rendez-vous privilégiés, uniques, ouverts à tous et à toutes formes d’Art, pour présenter la palette de ses talents et découvrir ceux de ses hôtes.

 

Le savoir-faire n’ayant qu’un intérêt limité sans le faire-savoir, Midani et son équipe ont créé un magazine trimestriel, dont chaque sortie d’un nouveau numéro est le prétexte de faire la fête à Montmartre en réunissant tous ses acteurs, des plus inconnus aux plus illustres.

 

Voilà donc, en quelques lignes, ce qu’est l’Association Paris-Montmartre

LA BALADE BATEAU LAVOIR

Cette balade se présente comme un voyage à travers l'histoire de l'aventure artistique montmartroise, entre XXème et XXème siècle, depuis l'épopée des pionniers du Cubisme jusqu'aux ateliers d'artistes d'aujourd'hui. La croisière mouvementée du Bateau Lavoir: les squats de Modigliani; la maison inversé de l'architecte Loos; les ateliers de Max Ersnt; la maison de Poulbot; la villa normande de Bernard Buffet. Visite du premier atelier montmartrois de Picasso et rencontre avec un peintre contemporain. Visite de la cité des artistes au Bateau-Lavoir.

LA BALADE DE BOHEME

De Pigalle au Sacré Coeur, en passant par la Place du Tertre, vous suivrez la nouvelle muse montmartroise, Amelie Poulain, à travers ruelles de guingois, cours secrètes, marchés colorés, escaliers pittoresques et jardins. L'étonnant passage Lepic et le Café des Deux Moulins, le passage des Abbesses et son jardin de cloître, la maison la plus haute de Paris, l'église Saint Pierre de Montmartre, le Sacré Coeur, ses secrets, son parc et son fameux manège, entrée au Lapin Agile.

LA BALADE IMPRESSIONNISTE

Flâneries de la Nouvelle Athénes jusqu'à l'ancienne auberge "Chez Oliver" en passant par le Moulin Rouge de Lautrec, l'atelier Cormon, la maison de Seurat, le Moulin de la Galette que peignirent Renoir et tant d'artistes, les secrets du Château des Brouillards, la ferme de Pissarro, la guinguette de Van Gogh, et la maison de Rosimond (actuel musée de Montmartre), coeur de l'impressionnisme, où Renoir peignit la Balançoire, la sortie du Conservatoire. Le joyau de la collinne, avec ses jardins en terrasse, visite des jardins privés de la rue Cortot où oeuvrèrent les impressionnistes....

LA BALADE SURREALISTE

Un château gothique dans un garage, un chien andalou dans un studio, la légente sanglante du Moulin de la Galette, les curiosités de l'avenue Junot, un Passe-muraille nommé Marcel Aymé, un cottage anglais perdu dans le maquis, une forêt dans un mur, un génie du crime qui cultive des roses noires, un Rocher ensorcelé, la maison "inversé" de Tristant Tara, le Studio 28, la Folie Sandrin, la fondation Boris Vian, ou encore la Maison de Jacques Prévers.


 

 

Commenter cet article