NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Chroniques du jardin

Dixhuitinfo inaugure une nouvelle rubrique : les chroniques du jardin. En ville, plantes et fleurs demandent une attention particulière. Deux professionnels du jardinage en milieu urbain vous délivreront donc régulièrement conseils et astuces, indispensables pour l’épanouissement de vos inspirations végétales dans votre appartement, sur vos balcons, dans la petite cour...

Cette chronique est comme un balcon. Elle embrasse la rue, la ville : le dehors. Et en même temps, on s´y sent chez soi. Qu’on y dispose des plantes ou bien qu’on le laisse vide, le balcon est un lieu de contemplation, une place à part dans l’appartement. De son balcon, on voit d’abord les autres balcons ou ce qui se passe chez les gens. On voit la rue qui grouille, qui accélère et qui ralentit. On aperçoit l’étendue de la ville et on se dit qu’à Paris, on est quand même pas grand-chose, et puis... qu’il faudrait arroser les jardinières qui agonisent.

De mon balcon qui donne sur la rue machin, je me pose souvent des questions : quel est le plus beau parc du 18e ? Pourquoi ont-ils démoli l’immeuble du quartier d’en face ? Comment s’appelle ce gros arbre qui m’apporte de la fraîcheur l’été, mais m’empêche de voir la voisine ? Une aromatique, c’est une herbe pour faire les parfums ? C’est à ce type de questions que je veux répondre, posté du balcon…

Ca y est, l’automne est arrivé, et le grand froid va suivre dans la foulée. Il est temps de passer en mode hiver et de se livrer à quelques petites formalités végétales qui vont permettre au balcon de rester hospitalier, même pendant la saison des gelées.

Qui va où ?
L’hiver, l’ennemi des plantes, c’est le froid, et plus particulièrement, le gel. Il faut donc déterminer les plantes qui vont être capables de rester dehors, de résister au froid parisien et celles qui doivent être rentrées, au chaud, ou protégées.
Les plantes méditerranéennes doivent être recouvertes avec un voile d’hivernage de la tête au pied, du pot au feuillage, ou bien gardées dans une pièce non chauffée.
Les plantes exotiques ou tropicales peuvent être rentrées : il faudra veiller à les arroser pas plus d’une fois par semaine.
Les aromatiques, elles, se plairont mieux dehors, camouflées à l’abri du gel et des vents froids sous un capot en plastique ou sous un voile d’hivernage.

JPG - 52.7 ko
Buis en pot.

Quelles plantes pour avoir un balcon toujours vert ?
Pour permettre à cet espace extérieur d’être végétal, même l’hiver, le mieux est sans doute d’y installer des essences de nos régions résistantes au gel. Et pourquoi pas des plantes qui ne perdent pas leurs feuilles ?
Le buis fait figure de champion toute catégorie en la matière. Taillé ou bien en forme libre, il ne perd pas ses feuilles et croît lentement. Le lierre s’accroche partout et végétalise rapidement un mur de balcon, en lui donnant une touche originale. Certaines graminées (Imperata cylindrica, Stipa tenuifolia, Pennisetum) donneront du mouvement, une ambiance naturelle et de la couleur.
Pour ceux qui ont la chance d’avoir une grande terrasse, des arbres de terre de bruyère en pot pourront créer une impression de richesse végétale. Choisissez parmi les pieris, spirae, potentilles et rhododendrons.
En jardinière ou en pot, certaines vivaces donneront couleur et dynamisme (Heuchera, Senecio, …).






Eden France : culture et social dans le 18e arrondissement

JPG - 33.5 ko
La chanteuse soul Ella Rogers.

Fondée en 1998 par Lahcen Yayatni, l’association Eden France, basée dans le dix-huitième arrondissement de Paris, organise depuis plusieurs années de nombreuses manifestations qui allient culture et aide sociale. L’association a notamment participé à des concerts de Ella Rogers, une chanteuse de soul américaine qui s’est produite au Soleil de La Butte un des cafés musicaux les plus connus du dix huitième. Elle soutient également d’autres groupes comme Gandhi Adam Music Band (jazz funk) qui a joué, entre autre, à l’Unesco et au Musée des arts et Traditions Populaires.

Eden France mène parallèlement des projets à vocation humanitaire. En collaboration avec l’association Toulwa, elle a ainsi participé à l’organisation d’une caravane médicale au Maroc. C’est à environ deux cents kilomètres d’Agadir que cette caravane est partie soigner et sensibiliser les populations isolées des villages montagneux à l’infection par le VIH. Plus de soixante dix membres du personnel médical (médecins, infirmières, sage-femmes) y ont ainsi soigné quelque deux mille personnes. Plus proche de nous, Eden France organise des repas pour l’organisation caritative Emmaüs.

Toujours à la recherche de bénévoles ou d’artistes avec lesquels collaborer Eden France travaille actuellement à l’organisation de cours de théâtre, de danse et d’expositions.
Laurent Aubin

Eden France
15, rue Ramey
75018 Paris
Tél : Lahcen Yayatni : 06 64 17 78 60
e-mail : eden.France@yahoo.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article