NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Le tramway à la Porte de la Chapelle fin 2012

Envoyer

Imprimer

 

Approuvé en décembre 2008 par le Conseil de Paris, après l’avis favorable rendu fin novembre par la commission d’enquêtes publiques, le chantier d’extension du T3 de la porte d’Ivry à la Porte de la Chapelle a démarré début mars. Objectif : 25 nouvelles stations dont 3 dans le 18e  et une mise en marche fin 2012.

Une réunion d’information est organisée le 31 mars à 19h à l’école élémentaire du 4, rue Charles Hermite.

> Téléchargez le flyer de la réunion

Dans 3 ans, les 12e, 18e, 19e et 20e arrondissements mais aussi les onze communes riveraines bénéficieront de ce moyen de transport plus confortable et plus rapide, plus propre et plus accessible aux personnes à mobilité réduite. Il permettra la correspondance avec une quarantaine de lignes de bus, 10 lignes de métro et 2 lignes de RER. 155 000 voyageurs sont attendus chaque jour, soit 255 000 pour la totalité de la ligne.
Le T3 comptera 3 stations dans le 18e : « Porte de la Chapelle », « Fillette » et « Porte d’Aubervilliers »


source : tramway.paris.fr

La mise en place du T3 Est constitue une alternative efficace à l'automobile et concoure à limiter la pollution atmosphérique. Il s’accompagnera d’un réaménagement complet de l’espace public des boulevards des Maréchaux afin de les rendre plus accueillants pour la vie locale, les commerces, les piétons et les cyclistes. Les Maréchaux se transformeront en promenade avec de multiples plantations et 6 hectares de pelouses. Enfin, comme pour le premier tronçon, les commerçants et l’ensemble du tissu économique profiteront d’une nouvelle clientèle qui ne fréquentait pas les boulevards auparavant.

 

Deux phases de travaux

  • Depuis le 25 février 2009, les travaux préparatoires sur les réseaux (eau, électricité, gaz, chauffage, télécommunications…) ont débuté. Durant cette première phase, il faudra  malheureusement, couper certains arbres.

Le bilan environnemental sera cependant positif. Imposée par l’insertion du tramway et la recomposition de l’espace public, la suppression des arbres est limitée au strict nécessaire. Sur l’ensemble de l’opération, elle sera largement compensée, à raison de 4 arbres plantés pour 3 abattus.
Télécharger la lettre info riverains - mars 2009

  • De 2010 à 2012, les travaux rentreront dans une phase plus visible pour les habitants puisqu’il s’agira de construire la ligne et de réaménager complètement des maréchaux

En 2012, avec 20 % d’arbres en plus et plus de 60 000 m² de ruban végétalisé du tramway, les Maréchaux à l’est et au nord de Paris ressembleront à ce qu’ils sont déjà au sud : des boulevards jardinés. Associée aux aménagements de trottoirs, rendus plus accessibles et plus agréables, cette trame de verdure de 14,5 km changera radicalement leur atmosphère.

Ces changements s’accompagneront aussi d’une diminution de la pollution atmosphérique et des nuisances sonores dues aux voitures. Il en résultera une amélioration du cadre de vie, au profit des riverains et de tous ceux qui emprunteront les Maréchaux.

La Ville de Paris a souhaité que la circulation soit maintenue durant toute la durée des travaux.

Le succès du tramway des maréchaux sud

Les conclusions de la commission de l’enquête publique menée du 27 avril au 7 juin 2008, publiées en novembre, sont très positives.
En service depuis le 16 décembre 2006 dans le sud de Paris entre le pont de Garigliano (15e) et la porte d’Ivry (12e), le premier tronçon du T3 a déjà été emprunté  par déjà plus de 25 millions de passagers, soit 100 000 voyageurs pas jour en semaine et 70 000 par jour le week-end. Cela représente deux fois plus que le bus PC qu’il a remplacé.
77% des clients des commerces de cette zone trouvent le site « plus agréable » pour faire ses courses et 65 % l’estiment « plus pratique ». Depuis la mise en service du tramway sud, la Ville de Paris constate une baisse de 40% de l’accidentologie sur cet axe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article