CINEMA DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Ciné séance à l’Institut des Cultures d’Islam : "A la recherche de l’émir Abd El kader"



L’institut des Cultures d’Islam propose le mardi 21 avril 2009, à 19h30, le film : "A La recherche de l’émir Abd El kader", de Mohamed Latreche, avec Mohammed Latreche et Mohamed Kacimi. (Film réalisé en 2004, durée : 52 minutes).

Le film aborde la vie et le destin de l’Emir Abd El Kader, de l’Algérie à sa captivité au château d’Amboise en France puis de son exil en Syrie. L’Algérie indépendante vît en lui le fondateur de la Nation.

- L’Institut des Cultures d’Islam
- 19-23 rue Léon, 75018 Paris
- Tél. : 01 53 09 99 80

 

 

 

A la recherche de l’emir Abd el-Kader de Mohamed Latreche

"Le film aborde la vie et le destin de l’Emir Abdelkader né en 1807, figure emblématique de l’Algérie moderne, comme une histoire d’amour passionnelle entre celui-ci, l’Algérie et la France. A 20 ans, il se retrouve à la tête de son peuple et tient tête à la grande armée française de l’époque puis il est élevé et tenu en captivité en France avant de partir en exil en Syrie où il se consacre à la poésie et noue des relations de grande amitié avec Paris qui le couvre d’honneurs. L’Algérie indépendante vit en lui le fondateur de la Nation."
Originaire de Sidi-Bel-Abbès, Mohamed Latrèche a poursuivi des études de Sciences Politiques en France. Il a auparavant réalisé un court-métrage de fiction intitulé Rumeur, etc. (15 min., Alg/Fr, 2003). Il est également producteur et distributeur de films au sein de Sora Production, une société basée en Algérie.



21 avril 2009 à 19h30, Projection en présence de Mohamed Latreche et Mohamed Kacimi, Paris / Institut des Cultures d’Islam, 19/23, rue Léon, Paris 18è, Tel. : 01 53 09 99 80

L'actuel centre de préfiguration de l'Institut des Cultures d'islam

Le centre de préfiguration de l'Institut des cultures d'isla
Agrandir la photo

En attendant l’ouverture de l’Institut des cultures d’islam en 2012, centre culturel ayant pour vocation de présenter la pluralité des cultures d’islam, un centre de préfiguration a ouvert ses portes le 7 octobre 2006 au 19-23 rue Léon 75018, dans les bâtiments d’une ancienne école maternelle.




Le projet vise à « lancer une maquette vivante de l’Institut, afin de faire discuter les habitants, les élus et tous ceux qui voudront s’y impliquer », a expliqué à l’AFP M. Hamou Bouakkaz, conseiller de M. Delanoë. 

 

L’inauguration du centre de préfiguration a eu lieu en présence de Bertrand Delanoë, du rappeur Abd-Al-Malik, parrain du centre de préfiguration, de diverses associations du quartier et du responsable de la mosquée de la rue Polonceau. Le but étant que l’Institut des cultures d’islam ne soit pas une coquille vide arrivant dans la Goutte d'Or, mais un lieu déjà connu avec des pratiques et des partenariats.


Placé sous la responsabilité de Véronique Rieffel, il dispose d’un budget de fonctionnement de 180 000 euros par an. Sa programmation est définie par un comité qui réunit des associations : Paris-Ateliers, Graines de Soleil, les Altaïrs, Club Barbès, Accueil Goutte d’Or, Accueil Laghouat, Genre et Cultures, des structures universitaires partenaires : l’institut européen en sciences des religions, l’institut d’études de l’islam et des sociétés du monde musulman... et des établissements culturels parisiens comme le centre musical Fleury Goutte d’Or, la Maison des Métallos, le théâtre musical du Châtelet, etc.

 

Il propose notamment :


•    Des expositions d’art contemporain en terre d’islam
•    Des cycles de films (fiction et documentaires)
•    Des rencontres autour de l’actualité d’un livre  (romans et essais)
•    Des après-midi et soirées contes, notamment jeune public
•    Des concerts de musique sacrée
•    Des cycles de conférences thématiques
•    Des séances de visionnage collectif et critique d’émissions abordant  l’actualité de l’islam et des musulmans (Arrêt sur islam)
•    Des formations (enseignement laïc du fait religieux)
•    Des ateliers de pratiques artistiques : calligraphie arabe, couture (techniques issues d’Afrique, Maghreb et Moyen Orient)
•    Des cours de langues (arabe moderne, wolof)
•    La mise à disposition de locaux pour des projets citoyens (alphabétisation, soutien scolaire, formation BAFA, micro crédit…)
•    Un salon de thé


Il héberge des associations de quartier qu’il convie à la vie de l’établissement pour l’organisation de soirées conviviales, de journées portes ouvertes ; pour la participation aux fêtes du quartier et à des événements culturels parisiens (Fête de la Goutte d’Or, Nuit Blanche), nationaux (fête de la musique, printemps des poètes, Lire en fête…) et musulmans (Veillées du Ramadan, Nuit du destin, Mouled…).

 

le salon de thé du centre de préfiguration



Le futur Institut des cultures d'islam

futur ICI
Agrandir la photo
Etablissement original, l’Institut des Cultures d’islam superposera une dimension cultuelle, gérée par une association ad hoc, absolument privée, et une dimension culturelle et scientifique, dont la ville de Paris a pris l’initiative. Ses 4000 mètres carrés sont prévus pour 2012.


4000m² sur 2 sites, une dimension culturelle et scientifique, une dimension proprement cultuelle.

 

Ville monde, Paris accueille toutes les langues, cultures et confessions. Le culte musulman s’y exerce régulièrement depuis plus d’un siècle. Au lendemain de la 1ère guerre mondiale fut décidée l’édification, avec le concours de la municipalité, de la grande mosquée de Paris, en reconnaissance pour les musulmans morts pour la France. Au fil du siècle, lieux de prières, d’expression culturelle ou de recherche scientifique ont progressivement ouverts, confortant ce caractère notable de l’identité parisienne.


Inspiré par les plus belles réussites de l’âge d’or islamique, inscrit dans un contexte laïque et moderne, l’institut des cultures d’islam fait résolument le choix d’une démarche populaire, vivante et ouverte. Il ambitionne simultanément d’apporter des solutions aux tensions de voisinage, d’être un établissement faisant la fierté de son quartier et de contribuer au rayonnement international de Paris.

 

 

Accueilli sur deux terrains distincts respectivement de 970m² et de 535m², situés au 55 de la Rue Polonceau et au 56 de la rue Stephenson, l’Institut des culture d’islam aura une surface globale constructible d’environ 4500m². Ce qui était d’abord une contrainte est devenu une caractéristique singulière du programme. Plus vaste, proche et en vue du Bd Barbès, le site de Polonceau déclinera plutôt des activités intéressants le grand public, tandis que l’autre site inscrit dans un tissu urbain plus contraignant et dans un quartier plus résidentiel offrira davantage des activités à l’échelle du quartier.
Les deux emplacements proposeront l’un et l’autre et des activités culturelles et des activités cultuelles, animées par deux structures distinctes.

 

 

 

 

futur ICI

 

 

futur ICI 

 

 

 

futur ICI

 

 

 

 

 
La majeure partie des surfaces est ainsi bâtie sur la responsabilité de la Ville de Paris, qui prévoit d’y investir environ 20 millions d’euros. Elle accueillera un programme pluridisciplinaire culturel et de recherche, conçu en complémentarité avec les dispositifs existants, à l’échelle du quartier et de l’agglomération.
Des spectacles y seront diffusés. Des expositions montrées. La création contemporaine soutenue. Cet espace de diffusion culturelle sera ouvert aux expressions artistiques en lien avec l’islam accueillant des expositions, des cycles de cinéma, des pièces de théâtres et des concerts. L’esprit de son organisation à ce niveau rappelle celui de l’Institut du Monde Arabe, mais la différence se situe dans le nom même de cet institut qui se veut porteur d’une identité culturelle et non pas ethnique ou religieuse.

 

La médiation et les pratiques amateur n’y seront pas négligées. Des cours de langues (arabe, persan, wolof…) des ateliers (calligraphie, chant, cuisine…) et des conférences dans un esprit d’université populaire s’y tiendront. Un fonds d’actualité internationale pourra être consulté.
Quant à la dimension scientifique, elle reposera sur l’accueil de chercheurs dans le cadre de travaux ciblés mais aussi sur la tenue de colloques, conférences et débats, sur le développement d’une politique éditoriale et naturellement le recueil et la conservation d’archives, particulièrement celles d’associations parisiennes en lien avec les cultures musulmanes.


En adaptant ses activités aux différents types de publics, en proximité comme à l’échelle de la métropole, croyants ou intéressés par les dimensions culturelles, l’ICI promouvra également la curiosité et l’approfondissement, dans un esprit de concorde et de brassage.


A terme, l’Institut des cultures d’islam (entendu comme sa composante culturelle et scientifique) pourrait devenir une fondation, pour mieux fédérer les compétences et ressources nécessaires à la pleine réussite du projet.
Une partie minoritaire sera édifiée par une association cultuelle et sur des fonds entièrement privés. La promotion immobilière est prévue sous la forme d’une Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA), pour respecter précisément les termes et l’esprit de la loi de séparation.
En outre, pour accueillir dignement les nombreux fidèles du quartier et pour résorber l’encombrement sur la voie publique aujourd’hui déploré, des espaces polyvalents pourront être loués par l’association cultuelle à l’autre partie.

 

Les acteurs :

Le conseil scientifique

Afin de mener à bien le projet de l’ICI, la mairie de Paris s’est dotée d’un conseil scientifique : Il est composé de personnalités qualifiées, oeuvrant directement ou indirectement dans le champ de l’islam en France. Il comprend des islamologues, des programmateurs culturels, des responsables associatifs et des représentants du quartier de la Goutte d'Or. Il est composé également de sociologues, politologues, historiens et philosophes sensibles à la question de l'islam. Pour le moment, son rôle est surtout de préciser, juridiquement et concrètement, comment fonctionnera le futur Institut. Il est présidé par un conseiller d’Etat, Olivier Rousselle, ancien directeur général du fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (Fasild).

Le comité de pilotage

Le comité de pilotage est la deuxième structure organisationnelle et décisionnelle. Il est constitué des directeurs de chaque direction de la Ville ayant un lien avec le projet, ainsi que des adjoints au maire de Paris également concernés par le projet.
Le comité de pilotage suit l'évolution du projet de près et veille à son bon fonctionnement. Il regroupe des décideurs capables de rendre les arbitrages nécessaires à la conduite du projet. Il planifie, analyse les comptes-rendus des réflexions menées par le conseil scientifique et prend des décisions. Le maître d'ouvrage y est présent. Le comité est au centre des décisions et est en lien direct avec les services internes de la ville, les organes de conseil et les exécuteurs du projet.

 

 

 

 

 

Programmation


Du 17 avril au 9 mai : deux expositions complémentaires sur l’Emir Abd El Kader. Vernissage le 16 avril à 19H.[07/04/2009]
lire la suite -->

Lire le Coran : vendredi 24 avril à 19h30 : le Coran et la science[17/04/2009]
lire la suite -->

du 15/05 au 11/06, Exposition: Figures et parcours,un siècle d’histoire des maghrébins par l’affiche[09/04/2009]
lire la suite -->

du 15 mai au 11 juin : EXPOSITION "GOUTTES D'OR"[09/04/2009]
lire la suite -->

Vendredi 15 mai à 15h , Thé dansant chaâbi dans la cour de l'ICI[09/04/2009]
lire la suite -->

Samedi 16 mai à 15h, CONTE "de l'Algérie à la Goutte d'Or"[09/04/2009]
lire la suite -->

Vendredi 29 mai à 19h30, Rencontres/débats : "Histoire de la conférie ALAWI"[09/04/2009]
lire la suite -->

Samedi 6 juin : Visite de la Goutte d’Or littéraire à 10h et 14h30[09/04/2009]
lire la suite -->

Samedi 6 juin à 14h : atelier "Autour de l'origine arabe de certains mots français"[09/04/2009]
lire la suite -->

Dimanche 7 juin à partir de 16h, concert, Fanfaraï et DuOud ![09/04/2009]
lire la suite -->

Mardi 16 juin de 15h00 à 15h45, puis de 16h00 à 16h45 CONTE ET MUSIQUE à l'ICI[09/04/2009]
lire la suite -->

Du 17 juin au 11 juillet, exposition : (Me)tissage. Vernissage le mardi 16 juin à 19h.[09/04/2009]
lire la suite -->

Dimanche 21 juin à 18h, Fête de la Musique à l'ICI ![15/04/2009]




Association les Altaïrs

Cours d'Arabe avec l'association les AltaïrsCours d'Arabe à l'ICI. Enfants/adultes. Débutants, faux débutants, confirmés.  lire la suite -->


Accueil Goutte d’Or (AGO)

Visuel d’illustration
Alphabétisation avec l' Association Accueil Goutte d'OrAssociation loi 1901 créée le 02 février 1996, située 10 rue des Gardes, dans le XVIIIème Arrondissement de Paris, l’Accueil Goutte d’Or est implanté sur le quartier depuis 1979. Il est agréé Centre Social par la CAF depuis le 01 janvier 2001.  lire la suite -->


Accueil Laghouat

Visuel d’illustration accueillagouhatvignette.JPG
Alphabétisation et accompagnement à la scolarité avec l'Association Accueil LaghouatAccueil Laghouat est une association de la Goutte d’Or, qui accompagne depuis les années 1980 l’évolution du quartier.  lire la suite -->


Genre & Cultures

cours de wolof à l'ICI
Cours de Wolof avec l'association "Genre & Cultures"L'Association Genre & Cultures, représentée par Cheikh Faye propose des cours de Wolof pour adultes et enfants (débutants et/ou wolophones).  lire la suite -->


Scouts musulmans de France

Visuel d’illustration
Les Scouts Musulmans de France Les Scouts Musulmans de France ont pour mission de contribuer à l'éducation des filles et des garçons et à la construction d'un monde plus fraternel, plus tolérant et plus humain.  lire la suite -->


Club Barbès

logo club barbes
Accompagnement à la scolarité avec le Club BarbèsLe Club Barbès est né de la rencontre de quelques collégiens motivés et d’une poignée d’adultes bénévoles engagés, sensibilisés aux injustices sociales, animés par l’envie de partager connaissances et émotions à travers les arts et les loisirs.  lire la suite -->


Paris-Ateliers

Visuel d’illustration
Couture-Modélisme et Calligraphie Arabe avec Paris-Ateliers

Paris-Ateliers est une association subventionnée par la Ville de Paris qui offre un cadre qualifié pour les pratiques artistiques amateurs et propose dans une centaine de disciplines pas moins de 636 cours pour adultes, enfants et adolescents dans les domaines des métiers d’art, des arts plastiques et des arts du récit.

 lire la suite -->



Dossiers de presse


Les dossier de Presse de l'ICI[16/03/2009]
lire la suite -->


Revue de presse


Saphir News, 10 mars 2009, "La fête du Mawlid à l'Institut des Cultures d'Islam"[16/03/2009]
lire la suite -->

20 minutes.fr, 5 mars 2009 "gros plan sur l'Institut des cultures d'Islam"[09/03/2009]
lire la suite -->

Espace prescritpion, 5 mars 2009 "à la découverte du futur Institut des cultures d'Islam"[09/03/2009]
lire la suite -->

Libération, 20 janvier 2009 : «Ce qui arrive aux Etats-Unis, ça fait envie !»[02/02/2009]
lire la suite -->

Au Coran de tout, 18 octobre 2008, Jean-Michel Riera: “C’est l’épouvantail qui m’a intéressé"[05/11/2008]
lire la suite -->

Témoignage Chrétien, "Documentaire : la vie quotidienne dans les mosquées"[13/10/2008]
lire la suite -->

Saphir News, 3 octobre 2008, "Mosquées de Paris, lieux de culture au quotidien"[07/10/2008]
lire la suite -->

France ô, émission du 23 septembre 2008, "ô Quotidien" avec Véronique Rieffel, Thomas Deltombe et Jean-Michel Riera[06/11/2008]
lire la suite -->

Témoignage Chrétien, "Ramadan, l'islam d'Ici"[05/11/2008]
lire la suite -->

Le Monde.fr, 19 septembre 2008 "Les veillées du ramadan pour étendre les cultures de l'Islam"[13/10/2008]
lire la suite -->

Libération, 15 septembre 2008 "Cult(ure) islamique"[13/10/2008]
lire la suite -->

Saphir News 11 septembre 2008, "Veillées du Ramadan"[13/10/2008]
lire la suite -->

L'Humanité, 5 septembre 2008, "la Ramadan et la tradition orale"[13/10/2008]




Le salon de thé Denise Masson : qu'est ce qu'on y fait ?

Salon de thé Denise Masson
Un espace géré par la compagnie Graines de Soleil.


Le salon de thé Denise Masson est un lieu de rencontre des femmes du quartier de la Goutte d’Or issues ou non de l’immigration, et de toute personne qui en pousse la porte. Il permet d’œuvrer à l’insertion sociale par la pratique culturelle et le renforcement des liens sociaux au sein de ce quartier classé Politique de la Ville.


En lien avec l’Institut des Cultures d’Islam, établissement culturel de la Ville de Paris, cet espace propose des programmations ponctuelles de pièces de théâtre, lectures, contes, musique, projections de films et accueille une partie de la programmation des évènements plus longs de la compagnie tels que le Festival au Féminin et Les Veillées du Ramadan.
Un service de petite restauration propose du thé, des jus de fruits et des petits gâteaux.
C’est aussi un lieu d’insertion professionnelle dans le quartier de la Goutte d’Or puisque nous souhaitons employer en priorité des femmes y habitant.

 

Ouvert tous les mardis et jeudis de 14h à 18h et une heure avant les programmes culturels.

Ce projet bénéficie d’un conventionnement triennal de la Région Ile-de-France.

 

 

Salon de thé Denise Masson Salon de thé Denise Masson

 


Denise Masson 1901 – 1994 :

Née à paris en 1901, Denise Masson a dédié sa vie à la "compréhension fraternelle" entre les trois principales religions monothéistes (islam, judaïsme, christianisme). Elle a découvert dés son enfance l'Algérie, puis s'est installée au Maroc en 1932, jusqu'à la fin de sa vie, en 1944.

Islamologue, elle a appris l'arabe classique et dialectal. En 1987, elle a publié chez Gallimard sa célèbre traduction du Coran.

 

 

 

 

Denise Masson

Commenter cet article