THEATRE DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

2011 commence avec deux nouveaux spectacles excitants et ambitieux à la Manufacture: Cérémonies, une pièce sur l’adolescence et ses fissures, que nous avons découverte au festival d’Avignon 2009, et Les Lois de la gravité, un polar insolite adapté du roman de Jean Teulé.

En réservant par retour de mail, bénéficiez d’un tarif à 10€ pour les 3 premières représentations des deux spectacles: les 3, 4 et 5 janvier à 21h pour Cérémonies et les 14, 15 à 21h et le 16 à 17h pour Les Lois de la gravité. Je compte sur vous pour faire suivre ce mail...

Je vous souhaite une belle année et vous dis à bientôt.

Bien à vous,
Sophie Vonlanthen

 


Il s'agit d'une variation tragi-comique sur les errements épistolaires d'un quidam en quête d'amour. Echanges de lettres. Tu m'écris, je te réponds. Des personnages libèrent leur plume tous de drôles d'oiseaux plus ou moins recommandables. Cette correspondance bigarrée nous emmène tout droit dans l'univers de Claude Bourgeyx, peuplé de héros étriqués qui affrontent comme ils le peuvent les accidents de la vie. Dans ces fantaisies épistolaires se mêlent aveux d'amour, déclarations de guerre, échanges de méchants souvenirs, confession de fantasmes croustillants…Et tant d'autres choses encore...

C'est inattendu, toujours cocasse, le plus souvent désopilant. Le cachet de la poste faisant foi.

Plus d'informations sur la pièce.

“Un bon polar aux confins de l’absurde et de l’étrange” L’Humanité
“Les dialogues crépitent. C’est atrocement drôle”
Madame Figaro

 


Deux adolescents sont enfermés dans une grange et se livrent à une étrange cérémonie. Ligoté par Razou, Radieux a pour obligation de raconter, voire d'inventer l'histoire de son ami d'infortune : ils ont été abandonnés l'un et l'autre dès la naissance. La souffrance de Razou est telle qu'elle ne peut se dire autrement que par le chaos. Radieux, double de lui-même, a les mots que l'autre n'a pas. Peu importe lesquels, pourvu qu'ils donnent à Razou un destin. La machine s'emballe. Jusqu'où peuvent-ils aller ?

Un troublant cérémonial entre deux copains unis par la même souffrance, qui ne trouvent à s'en échapper que par un affrontement, construit comme un rituel barbare. Un texte poignant sur des adolescents qui tentent de se dépasser par des cérémonies, dans lesquelles la parole, l'invention de vies merveilleuses, la magie des mots concourent à un possible apaisement. L'histoire d'une reconquête infinie de soi.

Plus d'informations sur la pièce.

“Des acteurs formidables, une mise en scène simple et sobre, une scénographie simplement magnifique” Arte.tv
“Dès les premiers échanges, on est emporté par ce texte bien construit et bien écrit”
Le Monde

 

 




La Manufacture des Abbesses
7 rue Véron, 75018, métro Abbesses ou Pigalle, 01 42 33 42 03
http://www.manufacturedesabbesses.com

Commenter cet article