SPORTS DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Ornano et la Goutte d’Or
à l’heure de la gym suédoise

4 février 2010 par Fañch Alaouret

Tonique et rythmée, la gym suédoise fait fureur dans le 18e arrondissement de Paris, comme partout en France. Alliance entre musique et exercice physique, cette discipline est assidûment pratiquée du côté d’Amiraux-Simplon et de la Goutte d’Or.

JPG - 51.3 ko
La gym suédoise est née en France en 1984.

Montée sur ressorts, la gym suédoise est une activité qui fait des émules dans tout le pays, où la FFGS (Fédération Française de Gym Suédoise) compte 15.000 adhérents. Une salle supplémentaire s’est d’ailleurs ouverte dans le 18e arrondissement de Paris voilà quelques jours, dans la Goutte d’Or, 9 passage Boris Vian. Elle s’ajoute à celle d’Ornano, 3 passage Kracher. L’association de gym suédoise locale, affiliée à la FFGS, se développe donc à vitesse grand V. dans notre arrondissement.

Fondée en Suède en 1978 par Johan Holmsäter, cette activité sportive visait, au départ, à remettre au goût du jour la gymnastique traditionnelle pratiquée par l’armée. Objectif : faire le lien entre le sport et la santé, en y apportant une touche ludique et musicale. En 1984, la communauté suédoise vivant en France commence à pratiquer la gym de son pays. Dans un premier temps réservée aux ressortissants, ceux-ci la font découvrir à leurs amis, qui l’adoptent aussitôt.

JPG - 47.9 ko
La Fédération française de gym suédoise compte 15 000 adhérents.

Daniel Coury, responsable du développement de l’activité dans Paris, insiste sur le fait que l’association se démarque des centres sportifs traditionnels et privés. « Notre volonté à la Goutte d’Or, par exemple, est de démocratiser l’activité et nous avons également le désir d’animer le quartier », affirme-t-il. Avant de poursuivre : « Nous voulons que les gens se rencontrent. La gym suédoise peut fédérer et sortir certaines personnes de l’isolement, et ainsi lutter contre la sédentarité. »

Ainsi, la mairie du 18e arrondissement a décidé de confier à l’association une salle municipale une fois par semaine. Le lundi, à 17h45, tout le monde peut se familiariser gratuitement jusqu’à fin juin 2010. L’objectif reste de démocratiser l’activité, la faire découvrir au plus grand nombre, et donner accès à la gym suédoise à un public moins aisé.

JPG - 37 ko
Valérie Dalilo est prof de gym suédoise salle Ornano.

Loin du célèbre « Tou-tou-iou-touille » associé couramment à la gymnastique, la formation des professeurs de gym suédoise est très sérieuse et particulièrement pointue. En effet, on ne devient professeur qu’après 200 heures d’intense formation, le tout encadré par des médecins, des ostéopathes, des diététiciens et des diplômés d’état.

Valérie Dalilo est professeur de gym suédoise à Ornano et dans plusieurs salles parisiennes. « Conquise dès le premier cours, » elle explique comment elle a découvert cette activité et ce qu’elle y a trouvé. Elle révèle aussi de quelle manière elle prépare son cours, notamment la synchronisation des mouvements avec la musique, qui tient aussi une importance toute particulière.

Renseignée par une amie, Valérie, qui cherchait un sport dans lequel s’épanouir, est immédiatement séduite par l’ambiance qui règne lors des séances. Chaleureuse et familiale, l’atmosphère de la gym suédoise la conquiert et cela devient vite un exutoire, tant psychologiquement que sportif. En effet, la gym suédoise lui apporte aussi un développement personnel, car elle anime des cours rassemblant de 20 à 80 personnes, avec une forte volonté de transmettre sa passion aux adhérents. Au bout d’un an et demi de pratique, elle décide de devenir professeur.

JPG - 48.3 ko
Un cours le long de la Seine, à Paris.

La gym suédoise accorde aussi une grande importance à la musique, véritable best of, que concoctent les professeurs eux-mêmes. Et le mood, à savoir l’atmosphère qui s’en dégage, est déterminant. Car il faut avant tout se sentir bien ! « Je m’imprègne très régulièrement de musique en écoutant notamment la radio, explique Valérie. Et dès qu’un titre retient mon attention, je le télécharge aussitôt… légalement, bien entendu ! »

Ensuite, il lui faut mixer la musique et l’adapter au BPM (battement par minute) des mouvements à exécuter. Et il faut également être un peu technicien, puisque le mixage (enchainement et fondu des morceaux) est confié au professeur. Ne devient donc pas professeur qui veut ! La gym suédoise pourrait gommer bien des idées reçues sur la gymnastique en général !

Le site Internet de la gym suédoise en France : www.gymsuedoise.com

Commenter cet article