NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Café littéraire Le Petit Ney           

10, avenue de la Pte Montmartre 75018 Paris
Tél : 01 42 62 00 00  Fax : 01 42 62 12 41

M° : Pte de Clignancourt - Pte de St-Ouen
Bus : 95 - 60 - 137 - PC


Pour nous contacter :
lepetitney@free.fr
http://lepetitney.free.fr

 Bonjour,

Cette fin de semaine, nous vous accueillons autour du dernier atelier animé par
PEDAGODROIT et SLAM ô Féminin pour une représentation à la Mairie du 18e le samedi 20 novembre dans le cadre de « GRAINES DE CITOYEN »
• Samedi 6 novembre de 17h à 19h (atelier au centre d’animation René Binet) animés par SLAM Ô FÉMININ ET PÉDAGODROIT
Thème: les discriminations
Samedi 20 novembre de 10h15 à 11h15 : Mairie du 18e pour le jeu interactif et la scène SLAM
Si vous ne pouvez pas être présent-e-s à tous les ateliers ou répétitions, voire au spectacle, ce n’est pas grave, les mots, la parole et les idées circulent d’un-e participant-e à l’autre ! Atelier ouvert à tous.

Mais vous pouvez aussi venir chanter
• Samedi 6 novembre de 14h à 18h : Café Chantant sur le thème « Les rues »

ou venir écouter des contes le soir (il reste encore des places...)
• Samedi 6 novembre de 19h30 à 22h30,
Contes et Paroles libres avec le collectif “Contes à croquer” puis Victor Cova Correa
De 19h 30 à 20h 15 :
la scène ouverte est animée par Martine Compagnon, Violaine Robert et Philippe Imbert.
A 21h : Victor Cova Correa :
« Gavilan, Le conteur qui ne mourrait pas ».
«Je suis celui qui sait toutes les choses, celui qui a tout dit, celui qui a tout vu !» Ainsi commence-t-il ses histoires, me fixant de ses deux yeux d’épervier, m’éclairant de son sourire d’enfant.
Et je pars en voyage, sur les chemins de ses rides, et chaque ride est un nouveau conte dans lequel ses ancêtres, qui sont les miens, marchent main dans la main, dans le monde chimérique de nos rêves. « Au Venezuela, les conteurs racontent tout simplement pour le plaisir et pour le partage. Tout le monde a droit à l’écoute et à la parole… »
Victor Cova Correa est né à Santiago Leon de Caracas (« la jungle en béton à côté de la mer ») et il a grandi en ce lieu et à Ejido, La Ville au Miel et aux Fleurs, dans la Cordilière des Andes, non loin de Merida, la Ville aux Chevaliers. Il grandit bercé par les histoires de son grandpère Temistocles, ancien cordonnier ambulant.
Il a apporté en France toute sa malice et son goût pour la vie. Il cueille ses histoires aussi bien dans la tradition orale que dans la littérature de son pays. Initié au conte dans les ateliers de Rogelio Lopez, au
Venezuela, il conte depuis 1992 en espagnol puis en français, pour les grands comme pour les petits.
P. A. F. : 7,5 € et 6 € (adh.) ou formule spectacle + 1 plat : 14 € et 11 € (adh.).
Le diner est servi entre 20h15 et 21h.

ou venir découvrir le Tarot
• Dimanche 7 novembre de 14h à 17h, atelier Tarot, animé par Philippe Durand
Objectif :
apprendre à décrypter le Langage du Tarot : Science iconographique et Mosaïque combinatoire, pèlerinage de l’âme des imagiers (les Jacques) le Tarot vous ouvre une “grille de lecture”. Porte ouverte sur le Réel, il vous permettra de vous comprendre et de mieux comprendre le(s) monde(s) qui vous entoure(nt). Veuillez vous munir d’un tarot traditionnel.
L’adhésion à l’association est nécessaire pour continuer après un atelier d’essai. Tarif : 22 €/3h.


Le café littéraire le Petit Ney sera fermé le jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 novembre

A très bientôt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article