NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

La gauche fait bloc face à l'apéro interdit

Des élus et des militants ont appelé à un rassemblement antiraciste, en réplique à l'apéro "saucisson-pinard" que des groupuscules d'extrême droite ont tenté d'organiser dans un quartier multiethnique de Paris.

Des groupuscules d'extrême droite ont tenté d'organiser un apéro "saucisson pinard" à la Goutte d'Or, avant de se rétracter. (SIPA) Des groupuscules d'extrême droite ont tenté d'organiser un apéro "saucisson pinard" à la Goutte d'Or, avant de se rétracter. (SIPA)

Des élus et militants de gauche ont appelé jeudi 17 juin à un rassemblement antiraciste vendredi dans une salle de la Goutte d'Or à Paris (XVIIIe). Cet appel réplique à l'apéro "saucisson pinard" que des groupuscules d'extrême droite ont tenté d'organiser au sein de ce quartier multiethnique.

Sur le même sujet

Le mouvement d'extrême droite Bloc identitaire a finalement décidé jeudi d'annuler son apéro après son interdiction par la préfecture. Néanmoins, il a appelé à un rassemblement place de l'Etoile vendredi soir.

Face à cela, plusieurs élus se sont réunis jeudi dans un café de ce quartier et ont annoncé une "riposte", en réponse à une "provocation raciste".

 

Montée des idées d'extrême droite

"Nous avons décidé d'organiser une réponse en deux temps, d'abord à travers une réunion publique unitaire à 19h vendredi à la Maison Verte (lieu protestant du XVIIIe, ndlr) pour rappeler avec force notre refus du racisme", a déclaré Odile Kouteynikoff, responsable de la Ligue des droits de l'Homme (LDH) dans le XVIIIe. Ces militants entendent aussi organiser le jeudi 1er juillet un pique-nique "festif et solidaire".

Ian Brossat, élu local et président du groupe PCF-PG au Conseil de Paris a quant à lui qualifié de "victoire" l'interdiction de cet "apéro facho". "La Goutte d'Or c'est le métissage et la diversité, le contraire de cette logique de stigmatisation", a-t-il souligné.

D'autres élus comme Martine Billard, députée PG de Paris, ont déploré une "banalisation et la montée des idées d'extrême droite en France et en Europe, un ministre a même été condamné pour injure raciale".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article