NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Jeannette Bougrab présidera la Halde


Jeannette Bougrab vient d’être nommée à la tête de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), où elle succède au socialiste Louis Schweitzer.

Jeannette Bougrab, universitaire, fille de harkis, juriste de 36 ans, est une bonne spécialiste de ces questions. Elle a milité à SOS Racisme avant de s’engager en 2002 à l’UMP, militante tendance gaullisme social, où elle a été secrétaire nationale aux adhésions.

À l’UMP, elle sera en charge d’un rapport sur « Les discriminations dans l’accès au marché de l’emploi ».

Aux législatives de 2007, elle se porte candidate dans le XVIIIe arrondissement de Paris, fief de gauche. Son investiture ne fut pas de tout repos. Au sein de son propre parti, les attaques misogynes et calomnieuses furent nombreuses : elle révéla par la suite qu’on l’avait soupçonnée d’avoir usé de ses charmes pour obtenir sa circonscription. Cela l’a tout simplement consternée, elle qui, en concubinage, sans enfant, se dit « féministe ». Elle a également entendu cette splendide perle : « Tu n’as pas assez de sang français dans les veines. » Elle perdit l’élection.

La nomination de cette ancienne du Haut Conseil à l’intégration, membre du CA de l’Institut du Monde arabe et de l’Observatoire de la diversité du CSA, a été saluée par SOS Racisme. Le Cran (Conseil représentatif des associations noires de France) s’est également félicité de cette nomination.

 

 

 

 

 

Les rencontres de la démocratie locale

Mairie du 18e


1, place Jules Joffrin 75877 PARIS cedex 18
Téléphone :


- Lieu
- Pratique


Agenda :

Exposition sur la Place de Clichy
Du 10 février au 30 mars

A l’occasion des travaux de réaménagement de la Place Clichy, la Mairie du 18e organise une exposition sur cette ancienne porte d’entrée de Paris, aujourd’hui portail entre le 9e, le 17e et le 18e arrondissement de Paris.
Cette place a changé de nombreuses fois de visage, des batailles napoléoniennes à l’occupation allemande.
Une occasion de ne pas râler de ce énième changement

Commenter cet article