NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Première pierre du 1-3 rue d’Aubervilliers

Au début de la première mandature, le quartier de l'îlot Caillé était l'un des plus insalubres du 18e. La SIEMP avait été mandatée par la Ville de Paris pour réhabiliter ce quartier d'une superficie de 6500m². Un long travail d'études auprès des habitants et de diagnostic des immeubles a été mené, suivi d'une plusieurs réunions de concertation s'appuyant sur la création des jardins d'Eole.

Eradiquer l'habitat insalubre et redonner une attractivité commerciale à la rue d'Aubervilliers

Aujourd'hui, le visage du quartier a déjà commencé à changer. L'objectif est de remédier à l'insalubrité en réalisant des logements de qualité. Après la halte garderie et les 31 logements sociaux construits rue du département face aux jardins d'Eole, c'est au tour de l'immeuble du 1-3 rue d'Aubervilliers de sortir de terre.

Situé à l'angle du boulevard de la Chapelle, l'immeuble comprendra 18 logements sociaux (dont 11 neufs et 7 réhabilités) et 2 locaux d'activités. Le coût global de l'opération s'élève à 4 630 000 €.

A la fin du programme, la réhabilitation ou reconstruction totalisera 148 logements, 1 maison relais, 1 résidence sociale et 1 halte-garderie. De plus, dans le souci de la qualité de vie du quartier, les pieds d'immeubles seront dynamisés par l'installation de commerces ou d'activités. Sur la totalité de l'îlot, la Ville de Paris a relogé 192 foyers à Paris intra-muros.

Commenter cet article