NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Les échos du premier conseil d’arrondissement de l’année 2010

  par Philippe Bordier , Geoffrey Bonnefoy

Toxicomanie, Institut des cultures d’Islam, La Poste ou le sort des arbres dans le 18e, figuraient au menu du premier conseil d’arrondissement de l’année, qui s’est tenu le 1er février 2010.

Toxicomanie
Le vœu présenté par Pierre-Yves Bournazel, patron de l’UMP, dans le 18e arrondissement de Paris, est consécutif à un projet de délibération présenté au conseil général mi-décembre 2009, par la majorité PS. : la signature d’une convention avec l’association Elus, santé publique et territoires « pour l’attribution d’une subvention afin de mettre en place une démarche de réflexion, d’expertise et de qualification sur les salles de consommation à moindres risques pour les toxicomanes ».

JPG - 38.9 ko
Daniel Vaillant et Bertrand Delanoë, au conseil d’arrondissement, lundi 1er février 2010.

L’UMP est totalement opposée à ce projet et en profite pour interpeller le maire du 18e arrondissement, Daniel Vaillant, favorable à la légalisation du cannabis. Pour Bournazel, le cannabis « est de plus en plus dangereux ». Mais il relativise : « Un joint chez des adultes de 30 ou 40 ans dans les quartiers aisés, je n’ai rien contre. Mais des jeunes de 13 ou 14 ans, non ! La responsabilité des élus ce n’est pas de proposer la légalisation des drogues. » « Quant aux salles de shoot – sa manière de baptiser les salles de consommation à moindres risques - , à l’UMP, nous sommes contre. Ce système ne fonctionne pas. En Suisse, par exemple, où il est en vigueur, les autorités ont constaté une augmentation de 16 % des décès liés aux usages de drogues. »

Pour Daniel Vaillant, « les politiques de lutte contre la toxicomanie sont un échec. La loi de 1970 est inopérante. Pourtant, c’est en France que la répression est la plus forte. C’est de pire en pire et il ne faudrait rien faire ? » Et d’interpeller son opposant politique : « Pour ma part, je n’ai jamais fumé un joint. Et vous M. Bournazel ? » Le chef de file de l’UMP dans le 18e ne bronche pas. Daniel Vaillant enfonce le clou : « Je souhaite aussi casser l’économie parallèle et prôner une vente légale aux adultes majeurs. A l’image de l’alcool. » Et l’édile de proposer un débat sur le sujet qui pourrait se tenir mairie du 18e. « Mais après les élections régionales, » précise-t-il, avant de plaider en faveur d’une harmonisation des lois européennes.

JPG - 42.4 ko
Le crack est l’un des produits les plus consommé dans le 18e arrondissement.

S’il est d’accord avec le principe des salles de consommation pour toxicomanes, Ian Brossat, chef de file des communiste au Conseil de Paris, s’oppose à la légalisation du cannabis. Le jeune élu avance son passé de prof dans les banlieues difficiles pour argumenter son point de vue : « J’entends bien que la loi de 1970 ne fonctionne plus, mais je m’abstiendrai sur ce vœu. »

Sylvain Garel, élu Vert et Conseiller de Paris, estime qu’il faut « combattre toutes les addictions. » Mais, il souligne l’échec de la répression, « qui a coûté très cher. » « Nous souhaitons que soit mis en place, simultanément dans plusieurs villes de France et d’Europe, des salles de consommation contrôlées, où, sous surveillance médicale, les produits seraient fournis – à des personnes dûment enregistrées – par les pouvoirs publics afin d’en assurer la qualité et de casser les trafics. » Favorable à la légalisation du cannabis et à la dépénalisation des autres drogues, Sylvain Garel pointe aussi la limite du recours aux produits de substitution, dans le cas du crack, en particulier.
Le vœu a été rejeté. Le PC s’est abstenu.

Et aussi...

Prière dans la rue
Le conseil d’arrondissement a interpellé le préfet de police de Paris, dans un vœu adopté à l’unanimité, sur l’occupation de l’espace public par les fidèles des mosquées rues Myrha et Polonceau. En attendant l’ouverture de l’Institut des cultures d’islam prévue en 2012, le vendredi, c’est prière dans la rue. Une situation qui dure, jugée indigne pour la sécurité et la dignité des pratiquants, et la tranquillité des riverains.
Michel Neyreneuf, adjoint au maire, en charge de l’urbanisme a rappelé que « l’utilisation de l’espace public est du domaine de la préfecture de police, et non pas de la mairie ». En conséquence, Daniel Vaillant demande au préfet de police de « prendre ses responsabilités. Il a raison de ne pas interdire la prière, mais il aurait encore plus raison de l’encadrer ».
L’opposition est d’accord sur le fond, moins sur la forme, et réclame plus de fermeté. « Il faut interpeller le préfet de police tous ensemble, a déclaré Pierre-Yves Bournazel (UMP). Mais il faut être ferme. On peut être ferme sur nos principes de laïcité si on est juste. »

La Poste
Dans une lettre adressée à Jean-Paul Bailly, président du groupe La Poste, Daniel Vaillant lui demande d’arrêter l’expérience menée au métro Simplon, où il est possible de récupérer des recommandés. « C’est un bide, a déclaré l’élu communiste, Ian Brossat. Il y a eu 200 usagers depuis le début -26 octobre, ndlr - » selon les premiers chiffres de La Poste.

Arbres
Pierre-Yves Bournazel s’est aussi intéressé à la disparition des arbres dans l’arrondissement, en particulier ceux de la Cité des artistes, à Montmartre. Pascal Julien, élu Vert, lui a répondu qu’à espèce équivalente, « la durée de vie d’un arbre dans Paris est réduite d’un tiers, par rapport à son cousin campagnard. » « En 2010, 115 arbres seront abattus dans les rues du 18e et 46 dans les squares. En cause : les maladies, mais aussi un été 2009 sec et le salage des rues cet hiver. » Et il a précisé : « De 2001 à 2008, la population des arbres a augmenté de 7 %, dans le 18e arrondissement.






Top Livres
du mois de janvier 2010

3 février 2010

En collaboration avec L’Humeur Vagabonde, Dixhuitinfo vous présente les meilleures ventes du mois de janvier 2010 de cette librairie du 18e arrondissement, au 44 rue du Poteau.

POLARS
1. Underworld USA - James Ellroy - Rivages
2. Seul le silence - R.J. Ellory - LGF
3. Tijuana mon amour - James Ellroy - Rivages
4. La trilogie berlinoise - Philip Kerr - LGF
5. American tabloïd - James Ellroy - Rivages

ROMANS
1. Lily et Braine - Christian Gailly - Éditions de Minuit
2. L’échappée belle - Anna Gavalda - Dilettante
3. Trois femmes puissantes - Marie NDaye - Gallimard
4. Troisième chronique du règne de - Rambaud - Hachette
5. Le club des incorrigibles optimistes - Jean-Michel Guenassia - Albin Michel

SCIENCES HUMAINES
1. XXI - N°9 : Jeux de pouvoir - Collectif - XXIe Siècle
2. Retour à Reims - Didier Eribon - Fayard
3. Petit manuel de désobéissance civile - Xavier Renou - Syllepse
4. Le massacre des Italiens à Aigues-Mortes - Gérard Noiriel - Fayard
5. Le Monde - Les grands procès 1944-2010 - Collectif - Arènes

POCHES
1. Un monde sans fin - Ken Follett - LGF
2. La route - Cormac McCarthy - Points
3. La mort heureuse - Albert Camus - Gallimard
4. Kafka sur le rivage - Haruki Murakami - UGE Poche
5. L’étranger - Albert Camus - Gallimard

ALBUMS JEUNESSE
1. C’est pas grave - Van Zeveren - Pastel
2. L’histoire du lion qui ne savait pas - Martin Baltscheit - Petit Glenat
3. Le livre des bruits - Soledad Bravi - École des loisirs
4. Swing Café (livre CD) - C. Norac & R. Dautremer - Didier
5. Où est Charlie ? Le livre magique - Martin Hanford - Grund

La librairie L’Humeur Vagabonde

http://www.dixhuitinfo.com/

Commenter cet article