NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES



Patrimoine / XVIII e

Le musée de Montmartre risque la fermeture

 

«Nous avons encore de quoi payer les salaires de décembre, mais pas au-delà. » Daniel Rolland, administrateur de la Société du vieux Montmartre, est formel. Si la mairie de ne vient pas au secours de l’association qui gère le musée de Montmartre, le petit établissement de la rue Cortot (XVIII e ) devra mettre la clé sous la porte d’ici à la fin de l’année.

Installé dans un particulier qui appartient à la Ville, le petit musée qui domine la vigne de la butte abrite plus de 6 000 peintures, sculptures et oeuvre d’art illustrant l’histoire de Montmartre. Il attire chaque année entre 40 000 et 50 000 visiteurs.
Un beau succès qui n’a pas empêché l’établissement, classé musée de , de plonger financièrement. Malgré une subvention municipale de 124 000 € (dont les deux tiers servent à payer le loyer à la mairie), le musée enregistre un déficit de près de 150 000 €. « Il y a eu des erreurs de gestion par le passé, reconnaît Daniel Rolland, en évoquant notamment une très coûteuse exposition Jean Marais. Mais on peut repartir si la Ville augmente sa subvention. » Après de multiples réunions, la mairie de Paris a décidé de ne pas opter pour cette solution. « En 2007, il y a eu un audit soulignant le manque de rigueur de l’association. Il y a eu de multiples alertes des commissaires aux comptes… Rien n’a changé. On ne peut pas continuer comme cela », résume Danièle Pourtaud, adjointe au maire de Paris chargé du patrimoine. Fin octobre, le verdict municipal est tombé. La mairie propose de reprendre les collections du musée pour les exposer à Carnavalet et s’engage à veiller au reclassement du personnel. A condition que l’association gestionnaire vote sa dissolution. « En clair, on nous dit : suicidez-vous et vous aurez un bel enterrement », résument les responsables du musée. Une pétition lancée par un comité de soutien a réuni plus d’un millier de signatures.

Commenter cet article