NOUVELLES DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

 

La Vachalcade : venez faire la fête avec le Carnaval de M

  • rue Constance 75018 Paris

Le samedi 26 juin à Montmartre : des fanfares, des clowns, des échassiers, de la commedia dell arte, des éléphants, des vaches délurées…

Venez déguisés comme vous le souhaitez pour cette fête unique !

Pourquoi la Vachalcade ?
La Vachalcade est un cortège carnavalesque de Montmartre organisé en 1896 et 1897 par les artistes et les Montmartrois en réponse aux grands cortèges du Bœuf Gras.

Le Programme

Dès 11 h : Les premières fanfares mettront le quartier dans l’ambiance.
Les élèves de l’école ITM maquilleront gratuitement les participants qui le souhaitent.

À 14 h 30 : Spectacle de Commedia dell’ Arte par la troupe In Commedia Veritas sur la placette à l’intersection des rues Lepic et Joseph-de-Maistre.

À 15 h 00 : Départ du grand défilé montmartrois
Avec les fanfares Djamorkestar, Chez mectons of the bouillon, Les Bretons et la Bandas Ricard, les Zélé’phantanstiks de Monsieur Sigrid, les échassiers-autruches de La Compagnie du Toucan, Pépette et ses amis clowns, et nos chers petits Poulbots.

À 18 h 00 : Remise du Gros Lot suite au tirage de la tombola.
(une semaine pour deux à Djerba tous frais compris)

Ensuite : Caf’ Conc

La journée se conclura par un concert du groupe Paris-Soul-Loco sur la placette à l’intersection des rues Lepic et Joseph-de-Maistre.

Durant toute cette journée, enfants et parents pourront aussi profiter de la fête enfantine place des Abbesses.

Le Parcours : départ à 15h
rue Constance ►rue Cauchois ►rue Lepic ►rue des Abbesses ►rue d’Orsel ► rue Dancourt ►rue des Trois Frères ►rue Ravignan ►rue Durantin ►rue Tholozé

 

 

Pourquoi la Vachalcade?

La Vachalcade est un cortège carnavalesque de Montmartre organisé en 1896 et 1897 par les artistes et les Montmartrois en réponse aux grands cortèges du Bœuf Gras.

 

 

 

 

Promenade de la Vache enragée

Le cortège de 1896
Caricature de Henri de Toulouse-Lautrec pour le journal La Vache enragée, 1896.

La Promenade de la Vache enragée ou Vachalcade[1] est un cortège carnavalesque de Montmartre organisé en 1896 et 1897 par les artistes et les montmartrois en réponse aux grands cortèges du Bœuf Gras qui défilent ces années-là.

Histoire de la Vache enragée [modifier]

Suite à des problèmes internes d'organisation à l'époque restés inconnus du public : l'affaire Mathurin Couder[2], le cortège parisien du Bœuf Gras cesse de sortir après 1870. En 1885 parait le roman du montmartrois Émile Goudeau La Vache enragée[3]. En 1889 Joseph Oller et Charles Zidler créent le célèbre bal du Moulin rouge. Ils organisent dans la rue, à l'occasion du Carnaval de Paris des cavalcades évoquant la Promenade du Bœuf Gras. Ainsi en 1892 : « La cavalcade du Moulin-Rouge était aussi fort belle. Le motif principal de la décoration était un gigantesque bœuf roux en carton qui balançait sentimentalement la tête. Sur le colosse était juché l'Amour, un bambin à perruque blonde très gentil ; »[4]. Et en 1893, le Mardi Gras « On a beaucoup remarqué aussi la cavalcade du Moulin-Rouge, avec un bœuf gras de proportions gigantesques. Ce bœuf était en carton, hélas ! »[5]. Oller et Zidler font probablement défiler aussi d'autres années des évocations du Bœuf Gras. Enfin, en 1895, après vingt-cinq ans d'absence la renaissance du Bœuf Gras à grande échelle est annoncée. Rodolphe Salis propose alors de faire défiler à Montmartre la Promenade de la Vache enragée des artistes et des pauvres en réponse à l'opulente Promenade du Bœuf Gras qui va défiler dans Paris en février 1896. Des artistes ainsi que divers habitants de Montmartre se rallient à cette idée et organisent la fête. La présence de chevaux dans le cortège 1896 de la Promenade du Bœuf Gras a fait baptiser celui-ci Cavalcade du Bœuf Gras. La présence symbolique de la vache enragée dans la fête montmartroise fait que ce défilé prend en écho le nom de Vachalcade. Il sera utilisé avec celui de Promenade de la Vache enragée.

Initialement la première sortie de la Promenade de la Vache enragée est programmée pour le mois de juin, afin de resusciter également par la même occasion la Fête de Montmartre. Le Préfet de police Louis Lépine impose une autre date. La Vache enragée défile en mars, pour la Mi-Carême, le même jour que le cortège de la Reine des Reines de Paris.

Le responsable de la première Vachalcade est Joseph Oller. La même année le Commissaire général de la Cavalcade du Bœuf Gras est Charles Zidler. Le Moulin rouge est à l'époque codirigé par Oller et Zidler.

Une deuxième édition de la Promenade de la Vache enragée a lieu en juin 1897. Son responsable est le peintre Adolphe Willette. Le Commissaire général de la Cavalcade du Bœuf Gras est à nouveau cette année-là Charles Zidler.

Initialement destinée à être pérennisée, la Vachalcade ne connait pas ensuite de nouvelles éditions.

 

 

 

 

Suites de la Vache enragée 

Le jeudi 19 mars 1936, dans le grand cortège du Bœuf Gras défile un char de la Vache enragée.

En 1951, dans le cadre des festivités du bi-millénaire de Paris et Montmartre, Gustave Charpentier alors nonagénaire dirige 1250 exécutants interprétant devant le marché Saint Pierre à Montmartre sa cantate Le Couronnement de la Muse. Cette cantate a été composée et créée à l'occasion de la deuxième Promenade de la Vache enragée. La muse dont il est question ici est Mademoiselle Stumpp, la Muse de Montmartre, sorte de reine carnavalesque de la Vachalcade 1897.

 

Parcours du défilé

plan_vachalcade

Commenter cet article