NOUVELLES DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

Il neige sur Malibu ! un conte de Noël inédit de Jacqueline Barbin

par Philippe Bordier

Illustré par Sylvia Lulin, Il neige sur Malibu ! est un conte de Noël d’actualité, où Jacqueline Barbin raconte à sa manière les conséquences inattendues du réchauffement de la planète. L’année dernière, l’auteur, qui vit dans le 18e arrondissement de Paris, avait publié Le sapin de personne, un conte pour enfant consacré au triste destin des sapins de noël.

JPG - 114.9 ko
Cliquer sur le dessin pour l’agrandir.

Il neige sur Malibu !

Au pôle nord les icebergs fondent
Ours blanc et phoque sont troublés
Plus d’banquise où se reposer
Et les poissons d’eau froide sondent
où aller ?
Nos montagnes jadis enneigées
Imperturbablement vertes ou bleues
Se dressent aujourd’hui
Pardon, Monsieur,
la Mer de Glace à Chamonix ?
Euh ! Euh !
Elle était là... non ! ici...
Mais !... Elle est partie !?

La Malibu chaude et ensoleillée
D’un bout à l’autre de l’année
Se couvre d’un blanc manteau !
Adieu sublimes azalées
du mois de février !
Adieu somptueux mimosas,
Place à la glace et aux frimas !
Les palmiers ont gelé !
Et l’Afrique ?
Son premier hiver connaîtra
Et de noire, blanche deviendra.
Magique ?

Notre petite planète
Bleue comme une orange
Est complètement
Désorientée
Tout va de travers
Désaxée
Elle tourne à l’envers.
Et nous ses habitants
Insouciants jusqu’alors,
Nous réveillons brusquement
Avec un violent mal de terre
Panique !

Faut-il fuir là-bas ? Faut-il rester ici ?
Où demeurer ?
Lancement de dés ?
Ou avec le penseur et le poète *
et, "au cœur, la pure amitié" *
Longuement méditer
"Plein de mérites, mais en poète
L’homme habite sur cette terre" * ?

Jacqueline Barbin - 2009 Dessin : ©Sylvia Lulin

* "...L’homme habite en poète..." (sur un poème de Höderlin 1770-1843) in Essais et conférences, p. 225-245 de Martin Heidegger, éd. Gallimard. Note p. 170 : "L’habiter" désigne le fait et la façon d’habiter et non le logement ni le local habité.

Jacqueline Barbin est l’auteur de l’album “Le sapin de personne”, sorti à Noël 2008. Pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore lue, cette belle histoire de Noël nous entraîne, autour d’un sapin invendu le jour de Noël, dans la joie de la rencontre (entre autres, de nos voisins et voisines de quartier) qui seule peut nous faire sortir de l’exil, du déracinement, de la solitude. Il est en vente à la librairie L’Humeur vagabonde Jeunesse.

Jacqueline Barbin publiera un nouvel album l’année prochaine. Il sera illustré par Sylvia Lulin. Dixhuitinfo vous préviendra !

Sylvia Lulin, auteur et illustratrice, a publié des albums jeunesse chez « Gallimard Jeunesse » (« Arlequin serviteur de deux maîtres », d’après Goldoni), « Mots et Sortilèges » et « les Portes du Monde » Elle a travaillé aussi pour le cinéma (illustrations pour le film « Sa Majesté Minor » de Jean-Jacques Annaud). Quelques autres publications : des affiches de spectacles musicaux, du dessin humoristique pour des entreprises. Actuellement, des originaux de son album “Arlequin serviteur de deux maîtres” sont exposés à la Bibliothèque Diderot, 42 avenue Daumesnil Paris 12ème et elle propose, dans les bibliothèques ou librairies, des ateliers théâtre pour les enfants autour de ce livre. Prochainement : publication de dessins dans la revue poétique “La Passe”, que l’on pourra trouver à la Halle Saint-Pierre, Paris 18ème.

 

 

 

 

Danone au secours
du musée de Montmartre ?

  par Philippe Bordier

Le géant agroalimentaire Danone serait partenaire du musée de Montmartre pour l’accompagner dans sa relance. Cette information, recueillie de source sûre par dixhuitinfo.com, confirme la viabilité du projet de redressement présenté le 16 décembre 2009 par le musée à la mairie de Paris, laquelle a débloqué sa subvention de 124000 euros.

De source sûre, le groupe industriel Danone pourrait être le fameux partenaire associé à la relance du musée de Montmartre. Contacté par dixhuitinfo, le géant agroalimentaire français n’a pas souhaité confirmer ou démentir l’information. Selon Danièle Pourtaud, adjointe au maire de Paris chargée du patrimoine, ce partenaire, que l‘adjointe ne cite pas, sera reçu avec l’association Le Vieux Montmartre (qui gère le musée) début janvier 2010 à la mairie de Paris. La ville précise qu’elle n’a pas encore examiné le dossier de relance du musée dans les détails. Mais le projet, associé à un partenaire privé renommé, leur a semblé suffisamment sérieux pour que soit versée au musée la subvention de 124000 euros qui lui faisait défaut.

Le musée de Montmartre revient donc de loin. Depuis de nombreux mois, la mairie de Paris pointait la « situation financière extrêmement préoccupante de son association gestionnaire, Le Vieux Montmartre ». Et conditionnait le versement d’une subvention de 124000 euros au dépôt d’un solide plan de relance avant le 17 décembre 2009. « La veille, explique Daniel Rolland, administrateur du musée, nous avons adressé à la mairie deux lettres d’intention. L’une d’un gestionnaire susceptible de se voir confier, par l’association, l’exploitation du musée pour une longue durée, en agissant en tant que délégataire, l’autre d’un mécène. »

Alors Danone, mécène, gestionnaire du Musée, ou fausse piste ? C’est encore un mystère. Mais le partenaire en question doit faire le poids, car, indique Daniel Rolland : « Nos courriers ont été jugés suffisants par la mairie pour rétablir sa subvention et changer radicalement de ton. Elle se dit, aujourd’hui, prête à nous accompagner dans notre démarche. »

Commenter cet article