NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Incendie mortel : la mère de la jeune victime décède à son tour

 

39, rue Stephenson (XVIIIe ), mardi matin. Le bilan de l’incendie vraisemblablement criminel s’alourdit après la mort, hier, d’une mère de famille.

39, rue Stephenson (XVIIIe ), mardi matin. Le bilan de l’incendie vraisemblablement criminel s’alourdit après la mort, hier, d’une mère de famille. | (LP/j. s.)

L’émotion est à son comble dans le quartier populaire de la Goutte-d’Or (XVIIIe). Après le décès d’Adriana, une collégienne de 13 ans, dans l’incendie vraisemblablement criminel qui a embrasé mardi l’immeuble du 39, rue Stephenson, la mère de la jeune fille, âgée de 40 ans, est à son tour décédée jeudi à l’hôpital.

Elle y avait été admise la nuit du drame dans un état désespéré et après plusieurs arrêts cardiaques successifs. Quant au père d’Adriana, il est toujours dans le coma.
Le deuxième district de police judiciaire (DPJ), qui a multiplié ces derniers jours les auditions, cherche celui ou ceux qui ont mis le feu à cette copropriété bien entretenue, provoquant un terrible incendie qui a surpris les occupants d’une trentaine d’appartements au beau milieu de la nuit.
Déjà victimes de deux sinistres criminels, les 6 décembre 2010 et 4 janvier, les habitants sont sous le choc, nécessitant la mise en place d’une cellule d’aide psychologique par la mairie d’arrondissement, en liaison avec les services sociaux. Au collège Georges-Clemenceau, où était scolarisée Adriana, les jeunes, très choqués, ont également été pris en charge : « Ils sont venus devant l’immeuble pour voir où leur camarade vivait, souffle un copropriétaire du 39, rue Stephenson. Adriana et ses parents, d’origine portugaise, habitaient dans un petit studio, dans l’attente de s’établir dans leur pays où ils faisaient construire une maison. Ces personnes travaillaient dur… Ce qui leur est arrivé est ignoble. »
Daniel Vaillant, le maire (PS) du XVIIIe arrondissement, qui a dénoncé avec virulence « cet acte odieux et lâche », souhaite voir les auteurs « interpellés et déférés à la justice dans les meilleurs délais ». Il a proposé son aide à la famille d’Adriana pour organiser les obsèques de l’adolescente et de sa maman.

Colère et consternation

Rue Stephenson, colère et consternation se mêlent chez les habitants du 39 : « Il y a des personnes très grièvement blessées qui sont encore hospitalisées. Notamment une femme de 85 ans, asthmatique, et dont nous avons beaucoup de mal à avoir des nouvelles, se désole un locataire. Est-ce qu’il s’agit d’un pyromane? D’un fou? Quelqu’un cherche-t-il à régler des comptes dont nous ignorons tout? Une chose est sûre : ce qu’il a fait est monstrueux. » Hébergés durant deux nuits au centre Kellermann, les habitants du 39, qui ne peuvent toujours pas accéder à leur appartement, sont désormais hébergés par des amis ou de la famille.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article