NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Cyclistes : quelle est la pente la plus rude à Paris ?

Depuis l’instauration des bonus V+ pour les usagers qui remonteraient leur vélib’ dans les stations les plus élevées de la capitale, les côtes les plus pentues de la ville effraient moins les Parisiens. Néanmoins, certaines ascensions restent l’apanage des meilleurs grimpeurs. L’occasion, donc, pour Paris.fr de solliciter votre avis : quelle est, selon vous, la côte la plus rude de la capitale ? En bonus, découvrez toutes les stations V+ sur notre carte intéractive.


Montmartre (131 m), Belleville (128,5 m), Ménilmontant (108 m) ou les Buttes Chaumont (103 m) pour la rive droite ; Montparnasse (66 m), la Butte-aux-Cailles (63 m) ou la Montagne Ste Geneviève (61 m) pour la rive gauche : les points culminants de la capitale sont bien connus des Parisiens. Et surtout des cyclistes.

Qui n’a jamais rigolé en voyant un valeureux vélocipède entreprendre la montée de la Rue des Martyrs, la bien nommée ? Qui n’a jamais lui-même décidé un peu inconsciemment de se lancer à vélo dans la montée de la rue de Belleville après un copieux dîner ?


La pente est une chose, mais la longueur, les aménagements cyclistes, la circulation, la pollution et les feux rouges rajoutent des obstacles sacrément pointus. Sans parler des redoutables faux plats de longue haleine.

Dans certains quartiers, les rues les plus pentues sont l’occasion d’organiser de drôles de compétitions : A Ménilmontant par exemple, un collectif de passionnés a ainsi crée en 2006 la fameuse course VélibMontant  : un concours de montée de la rue de Ménilmontant en Vélib'. Ailleurs, la course se fait en solitaire avec, à l'arrivée, une gloire toute personnelle à son actif...

Internautes et cyclistes, il est temps de donner votre avis sur la question :

Commenter cet article