NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Fête de la « beauté ébène »

Mobilisez-vous contre les dangers de l'éclaircissement de la peau ! Samedi 7 novembre, la mairie du 18e organise une journée citoyenne sur les dangers de l'utilisation de produits éclaircissants, la fête de la « beauté ébène ».

Le 4 novembre dernier, la Ville de Paris a lancé la première campagne de prévention sur les dangers de l'éclaircissement de la peau dans les quartiers principalement touchés (18e, 10e et 19e).

A l'occasion de ce lancement, une journée citoyenne et festive est proposée par la mairie de Paris et la mairie du 18e, en collaboration avec plusieurs associations Uraca (association d'information et de prévention sanitaire et sociale en direction des populations africaines) et 2e génération, la maison de production 2dm et la société d'infographie Ekones.

La fête se déroulera en présence de la marraine et du parrain de la campagne : Aya Cissoko, championne du monde amateur des super-welters et double championne du monde de boxe française, et Enoch Effah, triple champion du monde de boxe française.

Au programme de la journée

De 14h à 18h : Exposition d'Alexis Peskine
Ayant grandi dans l'ombre de la discrimination et du racisme, l'artiste propose, dans ses oeuvres, une réflexion sur la question identitaire du peuple noir. Sa technique reste inédite : bois laqué, glycéro, clou et feuille d'or composent des scènes poignantes de réalisme.
> Hall d'accueil

15h : Table ronde animée par Ayden Ramin, animatrice de 3A Telesud
- Introduction par Dominique Demangel, conseillère déléguée chargée de la Santé auprès du maire du 18e
- Débat avec Aya Cissoko ; Enoch Effah ; Marc Cheb Sun, directeur de Respect magazine, Docteur Khadi Sy Bizet et Docteur Petit, dermatologues spécialistes de la peau noire ; l'artiste Alexis Peskine
- En clôture : Slam de Mamzelle
> Salle des fêtes

16h30 : Show Ebène
Sketch de Los Bledos sur la dépigmentation volontaire
Défilé de mode «Miss Mali 2009 »
Danse africaine de Mandingue Luxuria, suivie de la chanteuse Kany
> Hall d'accueil

Informations utiles
Fête de la beauté ébène
Samedi 7 novembre
De 14h à 18h
Mairie du 18e - Hall d'accueil et Salle des fêtes
Entrée libre

 

 

 

 

Halte au blanchiment de la peau


Pour des raisons esthétiques, certaines femmes noires s'éclaircissent la peau. Attention, les produits utilisés sont nocifs et peuvent causer du diabète, de l'hypertension voire des cancers cutanés. Face à ce problème de santé publique, la Ville de Paris lance à partir du 4 novembre une campagne de sensibilisation sans précédent.

Le chiffre est impressionnant : 20 % des femmes d'origine africaine habitant à Paris utiliseraient des produits éclaircissants. Souvent mal informées des dangers ou tout simplement trompées, elles risquent de graves séquelles en utilisant ces produits de façon répétée. Pour les sensibiliser et leur faire prendre conscience des risques qu'elles encourent, la Ville de Paris lance à partir du 4 novembre une campagne pour les sensibiliser.
Dégradations physiques, lésions sévères, acné persistante, affinement extrême de la peau, cancers... ces produits extrêmement dangereux doivent être bannis du quotidien. "Pas de produits interdits, vendus à la sauvette ou achetés dans un autre pays, pas de produit hors de son emballage d'origine, pas de mélanges", conseille le dermatologue Antoine Petit dans le guide proposé par la ville.

Jean-Marie Le Guen (adjoint chargé de la santé publique et des relations avec l'AP-HP) lance donc un programme avec l'URACA (l'Association d'information et de prévention sanitaire et sociale en direction des populations africaines) dans les arrondissements les plus touchés par ces problèmes (18ème, 10ème et 19ème).
Au-delà des affiches percutantes, une bande dessinée "beauté d'Ebène" à destination des plus jeunes et un document pédagogique "l'éclaircissement de la peau c'est quoi ?" seront disponibles dans les 3 arrondissements. Le film "blanchir, une affaire pas très claire" a également été diffusé le 3 novembre à l'auditorium de l'Hôtel de Ville. Enfin, le 7 novembre, une fête sera organisée à la mairie du 18 ème arrondissement sur le thème "Beauté ébène, une journée citoyenne sur les dangers de l'éclaircissement de la peau". Au programme table-ronde, débat, danse, chant...

Une campagne de sensibilisation qui peut aider à faire évoluer les mentalités. Mais il faudrait peut-être aussi que les industriels cessent de vanter la beauté à travers des mannequins à la peau très claire...

 

 

Commenter cet article