MUSIQUE DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

ASSOMAG.COM - Magazine d'actualité des associations du 18ème -

 


http://www.myspace.com/babilolepub

Gwen Sampé Quartet au Bab•Ilo le samedi 26 septembre

Samedi 26 septembre à 22h, le Gwen Sampé Quartet sera au Bab•Ilo, rue du Baigneur, Paris 18°.

Pour les amateurs de jazz-vocal de grande classe, Gwen Sampé est incontestablement une grande dame : un monstre de culture, une personnalité étonnante, une voix inimitable. Que demander de plus ? Surprenant !

Un moment inoubliable à vivre au Bab•Ilo, chez notre ami Hamid Amara.

Bab•Ilo - 9 rue du Baigneur, Paris 18° - www.babilo.net - Tél.: 01 42 23 99 19 - Métro: Jules Joffrin ou Château Rouge - A 22h - Entrée : 7 €


Gwen Sampé

Water Gazing

(Maekon Records)

Américaine exilée à Paris, Gwen Sampé chante comme on vit, habitée par les cabossages de l’existence. Une chanteuse dont le mot "Compromis" a été banni de son vocabulaire. Une voix portée par les cordes et le corps, tout en circonvolutions et volutes abyssales, passant des graves aux aigus avec une fluidité déconcertante.

Légende vivante, Gwen Sampé, l’est sans aucun doute. Il n’y a qu’à l’entendre chanter les amours brisées pour sentir les pores de la peau se mettre au garde à vous. Allez la voir en concert et vous verrez une femme au visage transi vous entrainer avec elle dans les stratosphères du jazz, où la Liberté guide chacune des notes issues des profondeurs de ses cordes vocales.

Water Gazing, est l’introduction à son univers, une rampe de lancement vers les étoiles, où les reprises (Porter, Bernstein…) donnent la main aux compositions personnelles, toujours guidées par la même volonté de chercher sans fin les parties les plus infinitésimales des émotions, celles qui retournent le coeur et le cerveau, qui vous font dire que si il y a une justice ici bas sur Terre, elle devrait alors porter Gwen Sampé une fois pour toute sur le devant de la scène et donner à cette chanteuse hors du commun, la place qui lui revient : tout en haut de l’affiche.

Il y a du Nina Simone de par la force qui se dégage, du Billie Holliday de par la sensibilité qui vous caresse. Alors pas d’hésitation, jetez-vous sur l’album (autoproduit) de cette femme au regard renversant, au feulement diaboliquement angélique. Ce n’est pas tous les jours que l’on croise une artiste guidée par des convictions sans faille.



Télécharge Flash maintenant !

Pour écouter ou regarder ce contenu, tu dois mettre à jour ta version du logiciel Flash.



   Shows à venir ( voir tout )
6 août 2009 21:30
Centro Storico Montescudaio, Pisa
9 août 2009 21:30
Piazza della Fontana Querceto (Montecatini Val di Cecina), Pisa
13 août 2009 21:30
Piazza della Chiesa Montecastelli, Pisa
14 août 2009 21:30
Piazza Garibaldi Montecatini Val di Cecina, Pisa
29 août 2009 21:30
Le BAB•ILO Paris, Ile-de-France
26 sept. 2009 21:30
Le BAB•ILO Paris, Ile-de-France
10 oct. 2009 20:00
La Maison Verte Paris, Ile-de-France





eudi 24 septembre 21h30
  Free jazz APF trio avec Aldridge Hansberry (flute/batterie), Pascal Marzan (guitare) et Frederic Maintenant (piano)
Vendredi 25 septembre 19h30
  Humour/stand up WAD Après le triomphe de son dernier spectacle "Ma vie n'est qu'un sketch" Wad présente "Entre deux". (best of et inedits) [en savoir plus]
Vendredi 25 septembre 21h
  Chanson française Sépia [en savoir plus]
Samedi 26 septembre 22h
  Jazz Vocal Gwen Sampé Quartet [en savoir plus]
Mercredi 30 septembre 21h
  Chansons Déjantées Joel Verron La Ruche des arts présente Joel Verron [en savoir plus]

 
 
 
 
 
 





Max chante à "Lisula Bar" le vendredi 25 septembre

Vendredi 25 septembre de 19h30 à 22 h, Maximilien Regiani chante Serge et Claude à Lisula Bar au 3 rue Müller, Paris 18°



Max chante à "Lisula Bar" le vendredi 25 septembre
Maximilien, on le croise de temps en temps, rue Ramey ou Clignancourt, son borsalino vissé sur la tête. Max pour ceux qui le connaissent un peu, c'est un mec dur comme le roc, mais c'est aussi un être fait de chair et de sang, poignant, troublant, émouvant. Il nous avait enchanté lors de son récital à l'Alibi en octobre 2008. Le voici de nouveau à l'oeuvre dans le quartier, cette fois-ci, c'est à Lisula Bar.

Max, accompagné de son complice Christophe Barennes au piano & accordéon, revisite le répertoire de deux grands de la chanson française que sont, Serge Reggiani - avec qu'il il n'a aucun lien de parenté - et Claude Nougaro.

Surtout ne pas hésiter : A voir et à écouter absolument !

NB : Généreusement, l'artiste fera passer son chapeau après son récital.

Entrée gratuite à Lisula Bar - 3 rue Müller, Paris 18° - Métro : Château Rouge


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article