RESTAURANTS DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

Doudingue  
24, rue Durantin 75018
Téléphone du restaurant 01-42-54-88-08
Version Imprimable
Ouvert au cours de l’année 2002, le Doudingue est un petit bijou dans le quartier de Montmartre.

Dès l’entrée du restaurant, on se sent bien dans cette ambiance un peu kitch faite d'un mélange d'inspirations.

Des éléments de déco venant tout droit des châteaux de la renaissance (moulures, fresques au plafond, lustres), d'autres de l'orient (luminaires marocains du bar, coussins et banquettes colorés)... et même d'Inde avec une statue de Ganesh...
Photo restaurant paris Doudingue - Un cadre créateur d'ambiance
Un cadre créateur d'ambiance
Photo restaurant paris Doudingue - Une luminosité superbe
Une luminosité superbe
Pour le reste, on reste dans les mobiliers de bistrot Montmartrois, le bar en bois, ses chaises de café rondes (un poil petites pour un repas tout de même) et son carrelage d'époque qui donne du cachet à l'ensemble.

La salle principale a une belle hauteur sous plafond et se divise en deux espaces, le premier à l'entrée dominé par l'imposant bar et son coin banquette très accueillant, et celui au fond surélevé qui permet de contempler le spectacle de la salle.

Le bar tient une place importante au Doudingue, car Jimmy, le patron et créateur de l'endroit, vient du monde de la nuit où il a tenu pendant des années les bars d'endroits prestigieux.

Il maîtrise les recettes de cocktail à la perfection, dont celle du Mojito apprise lors de sa collaboration avec de vrais Cubains... autant dire qu'il a vraiment le goût de là bas !

Le Doudingue a aussi la particularité d'offrir à sa clientèle un "Martini bar" d'une richesse étonnante : plus de 30 références sont, en effet, à la carte.
Ces cocktails légers fait d'alcools blanc, extra dry, sont très appréciés notamment de la clientèle féminine. Ils sont faciles à boire alors attention à l'abus d'alcool !
Les éclairages tamisés et l'ambiance musicale choisie apporte vraiment une atmosphère décontractée qui vous plonge dans une soirée ou les heures ne se comptent plus...

Pour les soirées entre amis, la salle surélevée vous propose une table ronde idéale jusqu'à 5 personnes.

Mais l'idéal est de privatiser le petit salon "oriental" au sous-sol (env 8 personnes), lové dans les banquettes et les coussins, on passe une soirée tranquille entre amis : anniversaire, enterrement de vie de célibat... parlez-en à Jimmy !

Dommage que le couloir devant le petit salon donne vers les toilettes (qui sont d'ailleurs décorés très agréablement), mais cela reste discret derrière le rideau à frange.

Nous avons commencé le repas par un cocktail : une classique Pina colada bien dosée et pleine de saveurs et un B52 bien sympathique.
Photo restaurant paris Doudingue - Le petit salon Oriental privatisable
Le petit salon Oriental privatisable
Nous consultons la carte qui se compose de deux formules :
- A 22€ proposant entrée/plat ou plat/dessert.
- A 28€ proposant entrée/plat/dessert sur l'ensemble de la carte.
Photo restaurant paris Doudingue - Foie gras mi-cuit aus fruits sec et Verrine doudingue
Foie gras mi-cuit aus fruits sec et Verrine doudingue
Pour les entrées, notre choix se porte sur la Salade Doudingue (supplément 4€ au menu).
Composée d'une salade de mesclun, noix, tomates cerises et d'une belle tranche de foie gras.

Le pain servi à table (une baguette de campagne) étant ultra frais et délicieux en bouche, ce fut un bonheur, associé au foie gras au goût "bien canard". La salade de son côté est très bien assaisonnée, pas de faute de goût.

Nous dégustons aussi le chèvre frais au miel et noix sur un lit de salade verte. Le fromage de chèvre est doux en bouche, le mariage avec le miel est réussi, le croquant des noix et la fraicheur de la salade complètent cette entrée fort convaincante !

Le Foie gras mi-cuit maison aux fruits sec est lui aussi une entrée de choix, avec le pain d'épice c'est encore mieux !

La Verrine Doudingue fera un carton cet été, avec ses différentes couches faites de pomelos, guacamole et queues d'écrivesse, fraichissime !

On peut aussi aller à la découverte du Gaspacho andalou ou d'un Millefeuille à la provençale.
En plats, il y a quelque temps nous avions goûté le Pavé de faux filet au beurre de cacao. Avec une viande bien tendre, bien épaisse et servie saignante comme demandé.
Le chef préparait lui même son beurre de cacao, dans lequel il fait saisir la viande, cela donne un parfum étonnant, tout en restant assez discret. La viande est "tartinée" de Cacao amer légèrement sucré, qui donne vraiment une alliance amusante avec le boeuf...

C'est un exemple de plat empreinte de la signature du Doudingue, du traditionnel mélé à de l'exotique avec une pointe de fantaise ! On espère revoir ce plat à la carte...

On a découvert récemment la brochette de magret de canard, accompagné de sa purée maison.
La viande de canard est bien dorée et reste bien rosée à coeur, délicatement parfumée avec quelques épices douces et de l'ananas, c'est à déguster.

Le demi coquelet mariné au tandoori accompagné de son riz basmati safrané, ne cache pas ses saveurs venues tout droit de l'inde, la chair du coquelet est fondante et gouteuse, des saveurs puissantes mais sans piquant, avis aux amateurs !

On pourra aussi se laisser tenter par le duo de lotte et de Saint-Jacques et ses tagliatelles au pistou.
Pâtes fraiches, sauce au pistou itou itou, et poisson et fruits de mer bien saisis...c'est du tout bon !
Photo restaurant paris Doudingue - Brochette de magret de canard, demi-coquelet tandoori...
Brochette de magret de canard, demi-coquelet tandoori...
Photo restaurant paris Doudingue - Cheese cake, pannacotta et glace au caramel salé
Cheese cake, pannacotta et glace au caramel salé
La cuisine du Doudingue nous a donc bien convaincu.
Et comme tout bon repas se conclut par une attente fébrile du dessert, on se régale rien qu'aux suggestions de la carte.

La grande spécialité de la maison, c'est le Cheese cake !
Impossible de le retirer du menu sous menace d'une manifestation de tous les habitués.
Afin de mettre un peu de fun, selon les saisons Jimmy change la recette : au citron vert, au caramel...

Alors, il faut bien l'avouer, il est excellent ce Cheese cake, après un repas qui m'a repu, j'ai pu le déguster sans soucis, EXIT les cheese cake lourds et étouffe chrétien, celui-ci passe tout seul !

Légèreté très agréable, une nougatine sablée tapie au bas magnifiquement bonne, vous l'aurez compris, à essayer !!!

Autre dessert phare, les Nems au chocolat. Il faut aussi l'avouer, c'est excellent, même si c'est un peu plus lourd pour finir le repas.

Moi qui suis amateur de cuisine vietnamienne, le Nem est croquant et croustillant comme un vrai, sauf que c'est du chocolat chaud onctueux et pas trop sucré que l'on découvre à l'intérieur, craquant !

Pour les chaudes journées d'été, on se régalera aussi d'une pannacotta à la vanille légère et fraîches, ou d'une glace au camarel au beurre salé tout à fait gourmande !
Côté vins, les conseils de Jimmy sont à la hauteur, étant lui-même amateur de vins en les sélectionnant avec passion.

Nous nous sommes délectés d'un Côteau du Languedoc 2004 (Château de Thou) bien tanique...
La carte des vins est assez courte, proposant des bouteilles à partir de 19€.

C'est plutôt du côté des ardoises qu'il faudra aller chercher votre bonheur, la sélection de Jimmy s'y retrouve !

Pour un cocktail ou pour un dîner, on passe vraiment un bon moment au Doudingue.
Le personnel est accueillant, souriant et attentif.

Pour une soirée en tête à tête ou entre amis, dans un endroit original et agréable, le doudingue saura vous ravir !











Le Zouave des Abbesses  

8, rue Durantin 75018
Téléphone du restaurant 08 99 237 101 *
puis Code Resto 3703
Version Imprimable
Un ravissant petit bar-resto qui vous plonge dans l'ambiance Montmartroise.

Une cuisine de marché originale et qui fait une belle places aux plantes aromatiques et aux spécialités à base de légumes.

Ambiance musicale et service décontracté font de cet endroit un repaire de convivialité sur la butte.
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - Un petit coin de détente
Un petit coin de détente
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - On y boit... on y chante !
On y boit... on y chante !
Dans cette rue calme à deux pas des abesses, le restaurant attire immédiatement l'oeil avec son éclairage chaleureux et sa terrasse qui fait le succès de la maison les jours de beau temps.

Une petite salle de forme carré, un espace bar au fond de la pièce, des banquettes de chaque côté et des verres collés au plafond !

La décoration est simple mais agréable, un mur couvert d'une ettofe aux couleurs créoles élairée par l'arrière, un autre à la couleur jaune soleil avec d'amusantes illustrations accrochées.

Des tables en bois marquées du sigle de la maison, des couverts stylés, de jolis verres à vin aux belles courbes... salières et poivrières, petites bougies...

Pour couronner le tout, une ambiance musicale afro-jazz qui balance vraiment et qui vous plonge en pleine décontraction.
Ici, on travaille à l'ardoise avec les produits du marché.
Première surprise, on découvre la cuisine de la patronne, Béatrice, qui propose de nombreuses recettes originales !
En entrée, j'ai été immédiatement attiré par le gratin de poireaux au curcuma, servir dans une cassolette blanche toute mimie bien chaude, c'est vraiment une reussite !

Les saveurs sont au rendez-vous, les poireaux sont croquants et fondants à la fois, le jus est crémeux et goûtu, à conseiller !

Les escargots persillés ont aussi beaucoup de succès, le millefeuille de tomates à la faiselle et pistou est aussi un choix tentant.
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - Gratin de poireaux au Curcuma
Gratin de poireaux au Curcuma
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - Entrecote au Camenbert
Entrecote au Camenbert
En plat, d'autres sympathiques surprises nous attendent !

L'entrecôte au camembert fait partie des plats phare de la maison (15€).

Servie sur une large planche en bois, avec un gratin dauphinois au bon fumet de fromage et une salade en accompagnement pleine de frâicheur, on en salive d'avance !
La viande est bien saisie sur le grill, ce qui lui donne un goût qui vous rappelle les barbecues de l'été, le camembert coupé en fine tranches, ni trop "fait" ni trop jeune, fond dessus.

La petite pointe de miel complète le tout, ce qui donne une association de saveurs amusante et plasisante, même la salade brille par son assaisonnement "de bon goût" : huile d'olive, vinaigre balsamique, basilic...

Notre seul regret, c'est que la viande refroidie un peu vite sur sa planche, on ne peux pas tout avoir !

L'hachis de boeuf à la sauge (10€), volaille aux champignons et gingembre (11€), autant de propositions qui ne manquent pas d'arômes.

Parmis les autres plats à la carte, les lasagnes végétariennes aux épinards vous permet de continuer le repas dans le registre des légumes.

Côté mer, Béatrice ne travaillant qu'avec des produits frais, vous propose un Poisson grillé ou à la vapeur du marché (18€), variable donc selon la pêche !
On peux aussi se laisser tenter par les crevettes poëlées à l'ail et à la sauce de soja (12€).
Au dessert, le best seller est sans conteste le mi-cuit au chocolat à l'estragon !
Nous n'avons pas eu la chance de le goûter encore, mais il semble que l'utilisation de l'estragon (et d'autres ingrédients secrets ?) rend ce classique impossible à retirer de la carte.

Les gourmands visiblement en redemande, car le mi-cuit est proposée en deux tailles : petit (5€) ou grand (7€), avis aux amateurs !
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - L'assiette de desserts du Zouave
L'assiette de desserts du Zouave
Une Panna Cotta avec une recette du jour est toujours à l'ardoise, c'est vrai et ça passe toujours très bien à la fin du repas (6€).

Ce jour là on pouvait aussi déguster des crêpes (classiques sans plus) et une pomme au four "façon grand mère" tout à fait remarquable !

Le bon plan, c'est de se laisser tenter par l'assiette du Zouave (10€), qui reuni un assortiment de trois desserts, terriblement gourmand en tête à tête !
Photo restaurant paris Le Zouave des Abbesses - L'ardoise plein de bonnes recettes
L'ardoise plein de bonnes recettes
Pour accompagner le repas, une carte de vins sélectionnés par la patronne, proposant des bouteilles à partir de 26€.
Bonne idée, ces vins de propriété peuvent être consommés au verre, en pichet ou à la ficelle !

Chaque semaine, un vin est mis en avant à travers le coup de coeur de la maison : un merlot rouge en fût de chêne par exemple proposé à 3€ le verre, et 14€ le pichet de 50cl.

A la carte, on trouve aussi de belles bouteilles comme une première côte de Blaye chateau des tourtes 2004, ou un Bourgogne Guy Rouillot 1997.

Dans le rayon des apéritifs, une carte de cocktails en long drink permet de bien démarrer la soirée (10€).

Spécialité de la patronne, de par ses origines métissées, c'est le planteur évidemment ! (Verre 5€, carafe 50cl 14€ et bouteille 75cl 18€ !)... à ces petits prix là... restez raisonnables tout de même :-)
Ce "Zouave" a donc de nombreux atouts en main : une cuisine savoureuse, un accueil sympathique, une patronne charmante...

Si on ajoute que la maison sert en continue de 9h00 à 2h00, qu'on peux s'y installer pour boire un verre, se restaurer ou tout simpement grignoter, cela deviens un plan très intéressant.

Surtout que ce n'est vraiment pas cher !
Environ 5€ une entrée, 10 à 18€ un plat, 5 à 10€ pour les desserts... on peut facilement s'en sortir pour 25€ par personne avec un verre de vin et un café !

Pour une cuisine toute faîte maison, c'est d'un très bon rapport qualité/prix.

Béatrice est une femme active et aime organiser des évènements dans son restaurant et mettre de l'ambiance :
- le mardi un guitariste/chanteur talentueux vient vous chanter nougaro, brel et autres classique jazz et bossa nova...
- le vendredi c'est ambiance Karaoké, c'est vous qui chantez !
- tous les samedi soir des soirées à thême organisées : orientale, gay... n'hésitez pas à l'appeller pour connaître le programme !
- Sans oublier le dimanche, à partir de 15h, des parties de cartes (Poker, tarot,...) qui se déroulent entre les clients, sympa !





Tine  
10, rue Garreau 75018
Téléphone du restaurant 01-55-79-98-53
Version Imprimable
Une surprise pour les lecteurs de Restoaparis !
Nouvelle carte fusion chez Tine !
Alexandra a élaboré une nouvelle carte chez Tine avec son chef talentueux. Des Mezzés créatifs et audacieux aux parfums d'orient, aux légumes de saison... Collection Printemps/Eté 2009 (inédit chez Tine)...

Brunch tous les Samedi et Dimanche midi !
Entre 11h et 16h, un brunch copieux, aux saveurs et parfums del’orient, Atmosphère cosy, ambiance musicale Jazz et Orient, Sur labutte Montmartre !

Exposition Paris-Bamako par le duo Gaël André et Thomas Lampis
Deux amis, un long voyage... Une quête à travers l'espace et le temps... Entre Terre et Ciel...De Paris à Bamako... Jusqu'au 30 septembre 2009 !
Tenu par Alexandra, ancienne propriétaire du Restaurant Tine 2 aux Halles, ce restaurant Libanais en plein quartier des Abbesses de Montmarte, vous fait découvrir la cuisine libanaise dans un cadre et une ambiance loin des clichés orientaux.

Depuis six ans, la formule concoctée par ce duo attachant plait toujours autant.

Le choix se fait grâce aux ardoises, ou l'on retrouve l'ensemble des mezzes composés par le chef et expliqué avec passion par l'équipe, il est amusant d'en découvrir les ingrédients et les petits secrets pour les réaliser chez soit si on le souhaite !
Photo restaurant paris Tine - Salle douce et tamisée
Salle douce et tamisée
Photo restaurant paris Tine - Une Banquette de coin à investir et une ambiance romantique !
Une Banquette de coin à investir et une ambiance romantique !
L'Atmosphère très bobo de l'endroit, attire les artistes Montmartrois qui viennent nombreux découvrir les saveurs d'orient faite de Mezzes et grillades marinées.

Un ravissant décor, tout en romantisme : pierre apparentes, petits éclairages et bougies semées ici et là, des rideaux mauves, des photos et objets exposés...

C'est vraiment chaleureux, on se sent rapidement confortablement installé comme chez soi !

La salle propose trois espaces :

- une salle à l'entrée, la plus spacieuse, idéale pour y établir une longue tablée
- le couloir un peu plus réduit mais ou on peut un peu s'isoler à deux
- et une petite salle au fond (privatisable) ou l'on peut s'installer sur les banquettes de coin entre amis.

Alexandra prend le soin de soigner son restaurant et pour elle chaque détail à son importance, des expositions de peintures et de photos sont régulièrement organisées et complètent à merveille le décor !
L'ambiance musicale est aussi envoutante que le décor, musique Jazz, indienne, orientale, la palette de son est adaptée à chaque soirée... l'effet est garanti.
On retrouve donc les magnifiques mezze chauds et froids.

Un hommos toujours aussi goûtu, une purée de lentilles revigorante, un caviar d'aubergine puissant en saveurs, un taboulé frais et parfumé...

Le caviar de thon, un création de chez Tine, est aussi à essayer car c'est vraiment un régal.
Et la salade de feta est tout simplement excellente...

Les Kébés boulette, les falafels ou les beignets au fromage ou épinard sont aussi toujours là et délicieux.

Les amateurs de cuisine traditionnelle libanaise ne seront vraiment pas déçus !

Les mezzes sont à partager à deux, ou plus...
Photo restaurant paris Tine - Le Mezze est généreux,<br>le Kébbés délicieux !
Le Mezze est généreux,
le Kébbés délicieux !
Deux formules mezzes sont proposés :

- le mezze dégustation propose un assortiment de quatre entrées froides (taboulé, hommos, caviar d'aubergine, salade de feta) et quatre bouchées chaudes (par exemple Kébbé, Fatayer, Falafel, Samboussik), pour 19€ par personnes.

- le mezze complet, propose une base de mezze dégustation accompagné d'un plat chaud : une brochettes de poulet mariné au citron et une brochette de Kafta (viande haché de boeuf avec persil, oignons) pour 29€ par personnes.
Photo restaurant paris Tine - Délicieux Mouhhaaalaaabiiehh !
Délicieux Mouhhaaalaaabiiehh !
Au dessert, la crême parfumée à la fleur d'oranger (Mouhalabieh) est terrible !

Les baklawas maisons fourrés de pistache, noix de cajou, amandes ou pignons de pin sont aussi à goûter.
Arrosé d'un thé à la menthe parfumé et bien sucré, c'est vraiment bien.

Pour les jours de beau temps, la salade de fruits frais à la fleur d'oranger arrivera certainement à point pour vous rafraichir.
Côté vins, les vins libanais sont assez surprenants, puissants et fruités.
Nous vous conseillons la cuvée prestige de Nakad et le château Musar (1996).

En apéritif, l'Arack libanais est à tenter (5€), mais attention, ça attaque !
Et bien sur aussi les fameux kirs aux fleurs : rose, violette, oquelicot et depuis peu à la lavande.
Photo restaurant paris Tine - Sacré Alexandra !
Sacré Alexandra !
Plus soft et tout aussi tentant, la boisson aux dattes et aux pignons saura vous séduire, sans oublier les nombreux cocktails aux fruits frais sans alcool nés de l'imaginiation d'Alex !

Laissez vous aussi tenter par le digestif aux plantes libanaises (Cédrine) à la canelle et à la rose.
Photo restaurant paris Tine - Généreux Brunch
Généreux Brunch
Le sourire d'Alexandra ne laisse personne indifférent, c'est un acceuil adorable qu'ils vous réservent, nous c'est bien simple on l'adoooore !

On notera aussi le brunch Libanais servi tous les Samedi et Dimanche entre midi et 16h00.
Un brunch copieux, aux saveurs et parfums de l’orient, pour 22€ tout compris dégustez :
- une boisson chaude (Thé à la menthe fraiche, Infusion à la fleur d'oranger, Café Illy, Chocolat Chaud Van Houten...),
- un cocktail de fruits Tine (fraise, cramberry, orange, plein de vitamine C et d'anti-oxidant),
- Farandole de Mezzé froids (Labné nature, Taboulé de persil, Homous) et chaussons aux epinards, boeuf, fromage ou courgettes,
- confitures artisanales du Liban (figues aux noix, figues au sésame et à l'anis, pétales de rose, pétales de fleur d'oranger, miel de la vallée de la Bekaa), Pain blanc et pain complet...

Il saura vous faire partir d'un bon pied pour le Week end, c'est aussi l'occasion d'une halte gourmande si vous visitez Montmartre.

A ne pas rater :
La nouvelle carte fusion de Tine, avec des recettes de mezze tout à fait bluffantes. C'est un vrai soleil qui arrive dans vos assiettes avec le caviar de betterave et plus d'une dizaine de recette originales ! Découvrez les à travers le Mezze Estival.

Une adresse qu'on ne peut que recommander pour aller à la découverte de la cuisine Libanaise et passer une belle soirée.






Les dix vins  

42, rue Véron 75018
Téléphone du restaurant 08 99 237 101 *
puis Code Resto 4575
Version Imprimable
En bref : Restaurant sans prétention, tout petit au bon rapport qualité prix comme on aimerais en voir plus souvent à paris !

Capacité de salle : 15-20 couverts Max . La carte : le menu est à 17,50 euros (il n'y a pas de carte, mis à part celle des vins), il n'est pas toujours le même, mais on y trouve souvent (de mémoire) : Entrée : - salade avec saumon fumée - Le camembert fris - Tomate mozzarella Plat : - Entrecôte sur planche (en supplément) - Confit de canard - Magret de canard - Steak/Pavé - Saumon - Bourguignon légume de saison en accompagnement Désert : - Tiramisu - Gâteau au chocolat (fondant, moelleux) .

En long : J'ai connu ce restaurant par hasard, il est un peu à l'écart du quartier des abbesses. C'est pas le top de la cuisine mais c'est correct, le point négatif étant la taille du restaurant, bien qu'en resservant, on peu venir nombreux.

Le patron est vraiment sympa, et l'ambiance du resto est Bistro. Bref un restaurant qui paye pas de mine est qui est bien en dessous des tarifs de certains restaurant du quartier pour une qualité honorable.

Commenter cet article