NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Un skatepark protégé par des vigiles

 

Faire des « ollies » sous l’oeil des vigiles, des « flips » à côté des maîtres-chiens : c’est le triste quotidien de l’EGP 18, l’imposant skatepark construit par la mairie de Paris près de la porte de la Chapelle, dans le XVIII e arrondissement. C’était il y a un an et demi. Le dimanche 3 février 2008, le lendemain de l’inauguration, un skateur se faisait agresser par une quinzaine de jeunes du quartier dans l’enceinte de l’équipement (lire notre encadré).
Un péché originel que la structure municipale aimerait aujourd’hui faire oublier.

« L’EGP garde cette réputation de lieu sensible, pourtant beaucoup de choses ont changé depuis l’ouverture du parc », plaide le nouveau responsable des lieux pour la mairie de Paris, Mathieu Bourgoin. Et de souligner « la présence de vigiles et de maîtres-chiens jour et nuit aux abords du site », et la « reprise en main par la mairie de la gestion du site, initialement confié à l’UCPA ».
« L’ouverture du skatepark avait peut-être été un peu précipitée, le contexte des lieux pas assez pris en compte », reconnaît Mathieu Bourgoin. Qui rappelle qu’« aujourd’hui, nous avons une équipe d’animateurs qui connaissent bien le quartier, et de nombreuses animations sportives avec les jeunes pour qu’ils s’approprient les lieux. » A commencer par des échanges entre ados du quartier et du XIX e arrondissement comme celui organisé hier, qui associent pour la première fois l’EGP 18 et l’espace sportif Pailleron côté XIX e .
Suffisant ? Pas pour beaucoup de skateurs, qui dénoncent une « bunkerisation » du skatepark, au nom du renforcement de la sécurité des lieux. « Pour un skateur, c’est difficile à accepter d’être fliqué dans la pratique de son sport. Des encadrants, d’accord, mais de là à avoir une discipline militaire, avec des vigiles à l’entrée… on est très loin de l’esprit de ce sport », résume Rémy Walter, président de l’association Paris Skate Culture et figure historique du skate parisien. Très critique sur la gestion de l’équipement, à laquelle la mairie n’avait pas souhaité l’associer à son ouverture, le responsable associatif a repris depuis peu le dialogue avec la direction du skatepark. Son association, qui revendique 1 000 adhérents, devrait pour la première fois être intégrée au planning à la rentrée, au côté de Paris Multiglisse (Roller) et Time2ride (BMX).
« Ce lieu existe, on va l’utiliser pour ce qu’il est », explique Rémy Walter, qui salue l’ouverture de la nouvelle direction : « Mathieu Bourgoin a l’air de quelqu’un de bonne volonté, il m’a dit vouloir faire des choses avec nous… on attend de voir… »







Souvenez vous, la vidéo du Bowlrider 2008, le jours ou les marseillais on fait main basse sur le podium…

et pour compléter l’info, les photos sont visibles sur le Flickr de sk8.net

¬
Vue panoramique du grand bowl
Vue panoramique du grand bowl
¬
Vue panoramique du grand bowl
Vue panoramique du grand bowl





DSC_2787.jpg par _sk8.net_____
Pierre Vabre par _sk8.net_____
Jeremy Hugues par _sk8.net_____
Marc Haziza par _sk8.net_____
Guillaume Mocquin par _sk8.net_____
Jp Haziza par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Guillaume Mocquin par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Pierre Vabre par _sk8.net_____
Arnaud Darroux par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Stephane Boussac par _sk8.net_____
Stephane Boussac par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Marc Haziza par _sk8.net_____
Alex Giraud par _sk8.net_____
Stephane Boussac par _sk8.net_____
Marc Haziza par _sk8.net_____
Alex Giraud par _sk8.net_____
Marc Haziza par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Marc "Speaker" Haziza par _sk8.net_____
Pierre Fabre par _sk8.net_____
Winner par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Eric Vidal par _sk8.net_____
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article