NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

aris
 


Le passage de la Sorcière reste fermé

XVIII e . Mauvaise nouvelle pour les habitués de la butte Montmartre qui empruntaient le cocasse petit passage permettant de relier l’avenue Junot à la rue Lepic : le passage dit du Rocher-de-la-Sorcière reste fermé jusqu’à nouvel ordre, malgré les efforts de la mairie du XVIII e . Le 15 avril, les copropriétaires des immeubles installés le long du passage avaient décidé de fermer cette voie privée, mais qui par tolérance restait ouverte aux promeneurs.

L’affaire avait déclenché une petite polémique et la mairie du XVIII e avait promis de vérifier la légalité de cette décision. Résultat : les copropriétaires sont bien dans leur droit. Reste quand même un petit espoir : « L’association syndicale des copropriétaires a manifesté son accord pour reprendre les discussions en septembre afin d’aboutir à une réouverture du passage au public », précise la mairie.









Occupation des sans-papiers : la justice saisie

 

XVIII e . La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) a saisi hier le juge des référés pour occupation illicite de ses locaux du 18, rue Baudelique (XVIII e ) par plusieurs centaines de sans-papiers. Ces derniers, issus de la du travail de la rue Charlot (III e ) qu’ils ont occupée durant quinze mois, ont investi vendredi dernier l’immeuble de la CPAM.

Le local de 4 000 m 2 , vide depuis deux mois, est actuellement en vente et devrait, à terme, accueillir des logements sociaux. « Cet édifice est en bon état, assure l’assurance maladie et nous tenons, en tant que propriétaire, à garantir les meilleures conditions de vente. » Les sans-papiers, qui ont créé là leur « ministère de la régularisation », entendent bien ne pas quitter les lieux… Et appellent même tous ceux qui le souhaitent à venir les rejoindre rue Baudelique.






 
 


Roger Lancry honoré par Paris

 
 

Déjà décoré des insignes d’officier de l’ordre national de la Légion d’honneur, Roger Lancry vient de recevoir la médaille Grand Vermeil de la Ville de . C’est Daniel Vaillant, maire du XVIII e arrondissement, qui a accroché l’insigne à la veste de l’ancien patron du syndicat du Livre , lors d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence notamment de Gilles Catoire, maire (PS) de Clichy-la-Garenne.

Entré dans la vie active en 1950 en tant que lithographe, Roger Lancry a présidé pendant plus de vingt ans à la destinée des ouvriers des imprimeries de la presse parisienne. Le leader syndical a rassemblé ses souvenirs dans un livre, « la Saga de la presse », paru en 1993 chez Lieu commun.

Commenter cet article