NOUVELLES DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

...MICHOU

Bernard Dimey, poète et enfant de Montmartre, écrivait "Le rire est à l'homme d'aujourd'hui une nourriture indispensable. Faut-il encore savoir le choisir, qu'il ne soit ni vulgaire, ni facile... et si vos nuits blanches ont besoin d'un peu de couleurs, venez chez Michou". Michel Catty, dit Michou, est assurément la figure la plus populaire du 18e et des nuits parisiennes. Nous l'aimons tous car il donne des couleurs à la vie et du bonheur aux gens. Cet expert en chaleur humaine et générosité accueille tous les mois dans son cabaret les personnes âgées de Montmartre, ce quartier auquel il est si attaché.

INTERVIEW

Pour quelle raison avez-vous décidé d'habiter dans le 18ème ?
Michou : "Parce que j'ai rencontré "des petites de Pigalle" qui sont devenues mes Michettes."

Pour quelle raison pourriez-vous quitter le 18ème ?
Michou : "Jamais, même après ma mort. Je vous inviterai au cimetière Saint-Vincent sur ma tombe de marbre Bleu, près de celle de mon ami Edouard Carlier."

Quelle est la question la plus fréquente que l'on vous pose ?
Michou : "Pour quelle raison vous vous habillez en bleu ?"

Quelle est celle que vous voudriez que l'on vous pose la prochaine fois ?
Michou : "Comment faites vous pour rester aussi jeune et aussi dynamique ?"

Quelle est la chose à laquelle vous pensez quand vous ne pensez à rien ?
Michou : "J'ai toujours l'esprit en ébullition."

Un lieu pour bien dîner dans le 18ème ?
Michou : Il y a en tellement à commencer par chez MICHOU, au 80 rue des Martyrs, La Bougnate, La Pomponnette.

Un lieu pour un rendez vous professionnel dans le 18ème ?
Michou : "Le 18e c'est pour le plaisir, pour les rendez-vous de travail je change d'arrondissement."

Un lieu pour un rendez vous amoureux dans le 18ème ?
Michou : "Sur un banc avec mon ami dans le square Raymond Souplex."

Quel est votre rituel le week-end dans le 18ème ?
Michou : "Ecouter des airs d'accordéon à La Mascotte, accompagné par des amis, un verre de champagne à la main."

Par qui le 18ème est-il hanté ?
Michou : "La Goulue, Valentin le désossé, Toulouse Lautrec et mon petit frère, Bernard Dimey, mais aussi notre Dalida, notre Jean Marais sans oublier Edouard Carlier et Jean-Pierre Aumont."

Qu'est ce qui vous plaît en général dans le 18ème ?
Michou : "L'ambiance d'un vrai village avec tous ses gentils commerçants et bien sûr ses bistrots. J'aime me promener dans mon quartier, voir le sourire des gens quand ils me disent bonjour dans la rue."

Qu'est ce qui vous agace en général dans le 18ème ?
Michou : "La fermeture des rues le week-end avec Paris Respire à Montmartre qui empêche mes copines d'être reçues à mon déjeuner dominical, et elles me boudent...et l'insécurité aux alentours de 23 h."

Si vous étiez maire du 18ème, que feriez-vous pour améliorer l'arrondissement ?
Michou : "Je serais bien en peine ! De gérer sa propre entreprise aujourd'hui est déjà difficile... alors gérer une mairie et surtout ce grand arrondissement du 18e. Je proposerais de faire davantage la fête chez Michou et d'améliorer la sécurité."

Votre meilleur souvenir dans le 18ème ?
Michou : "La découverte de ce beau village en 1949 qui m'a si gentiment adopté et m'a permis de créer mon merveilleux Cabaret."

Votre pire souvenir dans le 18ème ?
Michou : "Je ne garde que les meilleurs souvenirs. "C'est ma vie""

Etes vous satisfait par la situation de la propreté dans le 18e ?
Michou : "Ça non alors ! A votre balai Monsieur l'écologiste donneur de leçons."


 

 

 

> Tous les soirs à 20H30
dîner spectacle Folies-Folles au Cabaret Michou situé 80, rue des Martyrs.
Réservations au 01 46 06 16 04
Appelez de la part d'Au coeur du 18e
www.michou.com

Commenter cet article