NOUVELLES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Bienvenue sur www.aucoeurdu18.com, le site

d'informations de votre quartier : le 18ème arrondissement de Paris www.aucoeurdu18.com

...OLIVIA RUIZ

Après le succès de la "Femme chocolat", Olivia Ruiz revient avec un nouvel et bel album "Miss Météores". Cette jeune femme du Sud, montmartroise d'adoption nous révèle ses talents d'auteur. C'est elle qui a écrit la quasi-totalité des textes qui se déclinent en trois langues, le français, l'anglais et l'espagnol. Elle a invité de nombreux artistes tels que son père, son frère et Mathias Malzieu du groupe Dionysos. Reflet de sa vive et attachante personnalité, "Miss Météores" nous fait partager les doutes et les émotions amoureuses de cet électron libre de la chanson française.

INTERVIEW

Pour quelle raison avez-vous décidé d'habiter dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "Le hasard. Une amie m'a informée qu'un appartement était libre."

Pour quelle raison pourriez-vous quitter le 18ème ?
Olivia Ruiz : "Je n'ai aucune envie de le quitter. Ce serait pour une maison près de Montpellier. L'idéal serait de garder un pied à terre dans le 18e arrondissement."

Quelle est la question la plus fréquente que l'on vous pose ?
Olivia Ruiz : "Elle est en rapport avec le chocolat, en référence à la "Femme chocolat", mon deuxième album. J'espère pouvoir passer à "Miss Météores""

Quelle est celle que vous voudriez que l'on vous pose la prochaine fois ?
Olivia Ruiz : "Une question en relation avec le Burkina Faso. J'ai produit un CD avec mon frère "Toan au pays des hommes intègres" qui réunit des artistes burkinabés et français. Cet album mêle le hip hop, le beats et la musique traditionnelle. Les bénéfices de la vente seront consacrés à la reconstruction d'une école au Burkina Faso (informations sur le site internet www.fasoburkina.com)"

Quelle est la chose à laquelle vous pensez quand vous ne pensez à rien ?
Olivia Ruiz : "C'est rigolo comme question ! Je pense à ma région, le Languedoc-Roussillon, à mon village, à ses paysages et à ses parfums."

Un lieu pour bien dîner dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : La Mascotte, 52 rue des Abbesses. 01 46 06 28 15. Le Doudingue, 24 rue Durantin. 01 42 54 88 08. Al Caratello, 5 rue Audran. 01 42 62 24 23.

Un lieu pour un rendez vous professionnel dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "La Mascotte ou Le Chinon, 49 rue des Abbesses. 01 42 62 07 17."

Un lieu pour un rendez vous amoureux dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "Place des Abbesses, au Jardin des Abbesses, devant "le mur des je t'aime"

Quel est votre rituel le week-end dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "Le dimanche matin, je vais acheter des macarons au nutella à la boulangerie Alexine, 40 rue Lepic. J'achète aussi des tartes chez Les Petits Mitrons, 26 rue Lepic et je me rends à la Fromagerie Lepic, 20 rue Lepic."

Par qui le 18ème est-il hanté ?
Olivia Ruiz : "Par les fantômes de Fréhel et de Claude Nougaro ainsi que par les artistes qui ont fait leurs premiers pas dans le cabaret "Au Lapin Agile" 22 rue des Saules."

Qu'est ce qui vous plaît en général dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "L'état d'esprit. J'ai mis longtemps à être adoptée par le quartier mais aujourd'hui, je m'y sens chez moi."

Qu'est ce qui vous agace en général dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "La circulation routière. Il y a toujours quelque chose qui bloque comme un camion poubelle par exemple."

Votre meilleur souvenir dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "La rencontre de mon amoureux."

Votre pire souvenir dans le 18ème ?
Olivia Ruiz : "Un jour de pluie, j'ai glissé et je suis tombée sur les fesses devant mon bar-tabac, Le Nazir, 56 rue des Abbesses."

Brigitte Castellani

 

Commenter cet article