NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Le meurtrier présumé de Yacine arrêté en Espagne

 

XVIII e . Un jeune homme de 22 ans, qui pourrait être l’auteur du meurtre de Yacine, 23 ans, tué par balles jeudi dernier dans le XVIII e arrondissement, a été arrêté en Espagne, dans la région d’Alicante. Yacine, un jeune de la Goutte-d’Or, avait été découvert mort dans sa voiture, près du square Binet, rue Marcel-Sembat.

Le drame avait provoqué un très vif émoi dans la cité, située au bord du boulevard Ney et à la Goutte-d’Or, où les animations prévues le week-end dernier avaient été annulées. Les policiers de la deuxième division de police judiciaire (2 e DPJ) ont recueilli différents témoignages qui les ont mis sur la piste de l’homme retrouvé en Espagne, sous le coup d’un mandat d’arrêt européen. Le mobile du meurtre n’a toujours pas été clairement établi.






Partez à la Chasse aux trésors

A travers 80 parcours, 20 000 explorateurs sont attendus aujourd’hui dans Paris pour un jeu de piste géant gratuit. Enigmes, frissons et surprises au programme.

 

Encore plus d’énigmes, de parcours, de participants, de rencontres et de cadeaux… Pour sa quatrième édition, la Chasse aux trésors de Paris transforme la capitale en terrain de jeu géant aujourd’hui dès 10 heures. Parrainée cette année par Matthieu Chedid alias M cette fête organisée par la Ville se déroule dans cinq nouveaux arrondissements, portant leur total à dix.

En tout, ce sont donc 80 parcours qui permettent de découvrir ou de redécouvrir la capitale de façon ludique.

Enigmes et rencontres. Seuls ou par équipes, en famille ou entre amis, les « explorateurs » pourront se lancer dans une quête qui fait appel à leur flair mais aussi à leur goût des rencontres. Les participants récolteront, à travers les dédales de la capitale, des indices leur permettant de résoudre une énigme sur le thème de la musique et d’accéder aux « trésors de Paris ». Le jeu de piste sera aussi l’occasion de découvrir des lieux souvent méconnus : jardins cachés, ruelles étroites et autres passages dissimulés.

Une fête pour tous. Plus de 20 000 personnes sont attendues dont 50 % de Parisiens, 30 % de Franciliens et 20 % de touristes provinciaux ou venus de l’étranger. Les visiteurs anglophones et les personnes à mobilité réduite ne seront pas oubliés. Des parcours ont été aménagés pour eux dans chaque arrondissement.

M en concert privé. Au terme de cette journée de quête dans les rues de Paris, les remises des prix auront lieu à partir de 16 h 30 dans chaque mairie autour d’un verre et d’animations. Quant aux dix grands gagnants (une équipe par arrondissement), qui auront su résoudre l’énigme dans le meilleur temps, ils pourront profiter d’une soirée magique au Cabaret secret. Avec, entre autres surprises, un concert privé de Matthieu Chedid.

Départ à 10 heures des mairies des III e , VI e , IX e , XI e , XII e , XIII e , XVI e , XVIII e et XIX e arrondissements. Inscription gratuite sur www.tresordeparis.fr ou sur place aujourd’hui.







Le funiculaire retrouve sa seconde cabine

 

C’est une bonne nouvelle pour les flots de touristes qui veulent se rendre au Sacré-Coeur, mais aussi pour les riverains.
Le funiculaire de Montmartre vient de récupérer sa seconde cabine. L’épilogue d’un interminable feuilleton.
L’exploitation du célèbre « monte-touristes » de la Butte avait été totalement suspendue le 7 décembre 2006 après l’incroyable accident de la cabine n o 1, qui s’était écrasée dans la station au pied des escaliers lors d’essais techniques.

Et il avait fallu attendre juillet 2007 pour que le funiculaire fonctionne partiellement, avec une seule cabine. Sa soeur jumelle accidentée, elle, n’avait été remplacée qu’en mai 2008. Les deux rames du funiculaire étaient alors en service, jusqu’à ce que des tests nécessitent une nouvelle immobilisation en avril dernier…
Cette fois-ci, tout semble rentré dans l’ordre. Un départ a lieu toutes les trois minutes de 6 heures à 0 h 45, sept jours sur sept. Selon les estimations de la RATP, les deux rames transportent en moyenne 3 millions de voyageurs par an, leur évitant ainsi les 221 marches qui mènent à la basilique.





Le vendeur de « l’Huma » encore relaxé

 

XVIII e . Et de deux. Lounis Ibadioune a été relaxé hier pour la seconde fois. En février 2007, ce militant communiste avait été verbalisé sur le marché Dejean, dans le quartier de Château-Rouge, pour avoir vendu « à la sauvette » « l’Humanité Dimanche ». Le militant, qui avait refusé de s’acquitter de l’amende de 172 €, s’était retrouvé devant la justice en février, ce qui avait suscité la mobilisation des élus et des militants communistes du XVIII e .

Il avait été finalement relaxé. Hier, Lounis comparaissait pour une majoration de 22 €. « Le tribunal a définitivement déclaré l’action publique éteinte, qualifiant cette ultime convocation d’erreur administrative », relate Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris.

Commenter cet article