NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES




Enfin un guide pratique pour le XVIIIe

 

Les salles de sport, les crèches, les médecins, les théâtres... Comme la plupart des autres arrondissements, le XVIII e dispose désormais d’un petit guide pratique. Imprimé à 40 000 exemplaires, il est distribué depuis hier dans les boîtes par... l’opposition municipale. Car c’est Roxane Decorte, élue UMP, qui est à l’origine de ce petit fascicule de 140 pages, financé par de la publicité.

Pourquoi l’équipe du maire PS Daniel Vaillant n’y avait-elle songé plus tôt ? Une question de moyens, résume-t-on en mairie. « Avec notre journal d’information locale, qui ne contient aucune publicité, nous dépensons la quasi-totalité de notre budget de communication », explique le cabinet du maire, qui précise que le site du XVIII e , modernisé récemment, fait office de guide pratique. Et que les habitants qui ne sont pas connectés disposent d’un accès gratuit à l’accueil de la mairie. Pas question pour autant de diffuser « Le 18 e en poche », signé en première page de la vice-présidente du groupe UMP du Conseil de Paris. « Nous avons pour principe de ne délivrer en mairie que les documents siglés mairie de Paris ou mairie du XVIII e », affirme le cabinet de Daniel Vaillant.



Le vendeur de « l’Humanité » reconvoqué au tribunal

 

Il pensait en avoir fini avec la justice mais voilà qu’elle le rattrape. Lounis Ibadioune, militant communiste du XVIII e , avait été interpellé et verbalisé d’une amende de 172 € par des policiers, en février 2007, pour avoir vendu le journal « l’Humanité » à la sauvette sur le marché Dejean.

Le président du groupe communiste au Conseil de Paris, l’élu du XVIIIe Ian Brossat, avait alors fait voter un voeu au Conseil de Paris, appelant à la solidarité avec ce militant. Convoqué le 18 février 2009, Lounis avait été finalement relaxé. Mais voilà qu’aujourd’hui, il est reconvoqué pour le 1er juillet. Motif : on lui demande de s’acquitter d’une majoration de 22 €. Ian Brossat dénonce l’acharnement de la justice contre le militant et vient d’adresser un courrier au préfet de police pour lui faire part de son indignation.

Commenter cet article