NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

ASSOMAG.COM - Magazine d'actualité des associations du 18ème -
   

4

Association Arcane 18 - Siège social rue Feutrier - 75018 Contact tel : 01.53.41.01.46

Reportage radiophonique "Un jardin/Un auteur" du Collectif l'Art au Quotidien

Cause Toujours est une association du 18ème arrondissement de Paris fondée en 2003 par des habitants du quartier de la Chapelle. Ecouter les émissions sur Fréquence Paris Plurielle - 106.3 FM - tous les 3ème mardi de chaque mois de 18h à 19h et ensuite sur www.assomag.com.



Reportage radiophonique "Un jardin/Un auteur" du Collectif l'Art au Quotidien
Reportage réalisé par David et Karin pour la Radio Cause Toujours


Un Jardin/Un Auteur
est un dispositif d’écriture, de création artistique et de réflexion in situ qui souhaite interroger l’état de nos rapports à la nature et au vivant, ainsi que la place que nous leur accordons dans la pensée et la construction du monde d’aujourd’hui et de demain, en faisant se rencontrer “l’espace-jardin” avec l’écriture d’un auteur.

Pour la première édition en 2009, c’est à partir de textes glanés dans l’œuvre de Jacques Rebotier que Florilège(s), parcours théâtral, plastique et sonore in situ, est créé.

Un Jardin/Un Auteur - Florilège(s) a été proposé de mai à juin dans 5 jardins et 3 arrondissements de Paris. Une invitation à circuler d’arrondissement en arrondissement. Des florilèges recréés pour chaque jardin, des temps de rencontre et d’échange, une exploration de la place du jardin en milieu urbain.
http://unjardinunauteur.blogspot.com/

Les jardins d'Eole (XVIIIe)
Ce parc de 4 hectares jouxte les XVIIIe et XIXe arrondissements. A proximité du métro Stalingrad, il est accessible depuis les rues du Département, Riquet et Aubervilliers. © L'Internaute magazine / Agathe Azzis
Les jardins d'Eole
Quai
Le canal
Les jeux
La prairie
Pique-nique
En chiffre
 


Les jardins d’Eole : un nouvel îlot de verdure à Paris

C’est sur d’anciens terrains ferroviaires, dans un quartier jusqu’alors peu doté d’espaces verts, que s’étend le parc inauguré samedi 12 mai à Paris.



Un mois après leur ouverture au public, les jardins d’Eole sont officiellement inaugurés samedi 12 mai. Situé face à la halle Pujol, le nouveau parc parisien offre aux habitants des 18e et 19e arrondissements qu’il jouxte, plus de 4 hectares d’espaces verts.

Au gré de leur balade, les promeneurs peuvent désormais profiter d’un canal planté, d’un jardin de gravier unique en son genre, d’une grande prairie fleurie, d’aires de jeux pour les petits ou d’espaces pour les jeux de balle.


Intégrer la démarche écologique et protéger l’environnement ont motivé la conception de ces jardins. Quelques exemples : le circuit des eaux du canal est fermé, les prairies fauchées à la main, la toiture des bâtiments végétalisée…
L’ensemble du parc est accessible à la mobilité réduite. Et une passerelle permet de relier la rue du Département à la rue Riquet.


Le coût total des travaux s’élèvent à 13 millions d’euros financés par la Mairie de Paris et la Région via l’Agence des espaces verts (2,868 millions d’euros).


Les Jardins d'Eole
Jardins d´Eole
Radio Cause Toujours

























Les enjeux des Jardins d’Eole

adresse : Rue d’Aubervilliers Paris 18e (75018)

Lles jardins d’Eole semblent être passés inaperçus dans l’actualité du 18e arrondissement. Bien que situés à l’extrémité est de l’arrondissement, et finallement presque plus proches du 19e arrondissement, ils sont pourtant au coeur du projet de renouvellement d’un des derniers ilôts laissés à l’abandon dans le nord-est parisien..

Certe, le lieu n’est pas forcément gâté , coincé entre les voies ferrées menant à la gare du Nord et la rue d’Aubervilliers, rue appelée à être redynamisée et remise en valeur, mais encore fréquentée la nuit par les dealers. Pourtant, les jardins d’Eole s’étalent tout de même sur 4 hectares et viennent combler l’absence quasi totale d’espace vert digne de ce nom dans le 18e arrondissement. Il s’agit bien là d’un pari de la municipalité, d’offrir une respiration aux riverains, de redonner de la valeur au quartier, et de créer des rencontres entre des habitants aux cultures souvent très éloignées.

Pour ce qui est du paysagisme, il est certain que la proximité des voies ferrées peine à se faire oublier malgré la présence d’une butte. Cela semble même avoir été un parti pris puisqu’une passerelle surplombant les voies permet de découvrir le paysage ferrovière. Beaucoup d’espace resté très minéral (les éternels gradins...) rend également difficile la vraie sensation d’un parc : peu d’arbres plantés, peu ou pas de recoins calmes, un jardin de graviers où les riverains sont invités à semer des graines mais qui reste incompréhensible ... bref, pas beaucoup de surprises à l’arrivée. Question animation et sport, c’est déjà plus réussi. De nombreux terrains de baskets, une buvette, des animations en soirée, une partie des jardins restant ouverte 24 heures sur 24... L’objectif non caché est de permettre aux riverains, par leur présence le soir et la nuit, de faire renoncer les dealers de la rue d’Aubervilliers à leur traffic. Soyons patient. La nature doit encore grandir de ces jardins, le quartier est encore en pleine réhabilitation et l’ouverture prévue en 2008 du "104 rue d’Aubervilliers", centre de création artistique qui s’installera dans les anciennes pompes funèbres, donnera , espérons-le, à ces Jardins d’Eole, un petit air de parc de la Villette...

Les jardins d’Eole sont ouverts de 8H jusqu’à 21H30 l’été.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stage Chanter et Jouer , du 6 au 10 juillet, organisé par Les Paroles de la Boussole

Développer une voix libre qui se teinte de la gamme de nos émotions.



Les paroles de la boussole organisent un stage "Chanter et Jouer" du 6 au 10 juillet 2009 (Paris) – dirigé par Sylvie Goussé


Stage Chanter et Jouer , du 6 au 10 juillet, organisé par Les Paroles de la Boussole
Quel que soit votre niveau, par une préparation physique et respiratoire, et par des jeux musicaux ou théâtraux, vous trouverez votre corps vocal, espace pour une voix libre.

Souple, relâché et pourtant tonique, le corps respire librement et retrouve un état de fluidité ; il devient l’instrument de notre espace sonore.
Ainsi, des gouailleurs aux poètes, tel un acteur, vous interpréterez en solo, vos textes et vos chansons choisis.
Ensemble, nous partagerons notre plaisir de jouer et de chanter.

Le stage est dirigé par Sylvie Goussé, comédienne-chanteuse : elle a travaillé douze ans au Théâtre du Lierre et également avec Roland Topor, Michel Musseau, Bernard Parmegianni, Michel Didym, Claude Bokhobza et Koffi Kwahulé.

Elle a collaboré à des créations musicales et vocales : à la Comédie Française, aux « Subsistances » à Lyon, au Palais de la culture d’Oran.
Intervenante à la Maison du Geste et de l’Image, à l’Université des Arts et Spectacles de Poitiers et à l’Université d’Orange.

Depuis 1997, elle chante en France et à l’étranger avec Franck Séguy, accordéoniste. Ils ont joué à France Culture pour l’émission de Frédéric Mitterrand « ça me dit l’après-midi ».
Dates : 6 au 10 juillet 2009
Horaire : 20h-22h30 (rendez-vous 19h45)
Lieu : UVA, 9 rue Duc 75 018 Paris (métro Jules Joffrin)

Frais pédagogiques : 125 € (+ 30 € d’Adhésion 2009/2010 pour les non- adhérents)
Depuis 9 ans, Les Paroles de la Boussole proposent des ateliers de chant toute l’année, les lundis et mardis soirs. Prochaine rentrée en octobre 2009
Contact : les Paroles de la Boussole : 01 42 52 78 71
e-mail: lesparolesdelaboussole@yahoo.fr

lesparolesdelaboussole@yahoo.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article