NOUVELLES DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

Violette Médrano intronisée à la République de Montmartre.

Le vendredi 15 mai dernier, la République de Montmartre a intronisé Madame Violette Médrano en qualité de Citoyen d’Honneur dans les vignes du Clos Montmartre ; chacun connaît le rôle joué par le cirque Médrano dans les noëls des Poulbots où les Fratellini notamment offrait des cadeaux aux enfants de Montmartre, sous le regard bienveillant de Francisque Poulbot ; ce fut une cérémonie émouvante au cours de laquelle cette grande dame de la Butte fut honorée par ses amis de la République en compagnie de Michou, notre Ministre de la Nuit, et de Roger Dangueger, Président du Syndicat d’Initiative de Montmartre ,les Petits Poulbots ont accompagné la cérémonie.
Toutes nos félicitations renouvelées à Violette Médrano !

 

 

 

La Saga Medrano : de 1897 à nos jours

 En 1897, Geronimo Medrano rachète le Cirque fixe Fernando situé à Paris. Cet acrobate aérien devenu le célèbre clown mieux connu sous le pseudonyme de « Boum Boum » impose un style propre à sa personnalité. Des références du Cirque s’y produiront tels que Fratellini, Achille Zavatta, Grock et Rhum. Sans oublier le passage de grands noms du music hall tels que Buster Keaton et Fernand Raynaud. Medrano sera une source d’inspiration inépuisable pour les artistes de Toulouse Lautrec à Seurat en passant par Renoir, Derain, Van Dongen ou Picasso. En 1928, le Cirque Medrano prend le statut de Cirque de Paris, hélas ce bâtiment d’origine sera démoli en 1973. En 1987, animé par le désir de reconstruire à sa manière l’édifice, Raoul Gibault devra plus que jamais se référer aux dires d’Yves de Constantin

« C’est avec le coeur que l’on tente les grandes choses. C’est avec la foi qu’on les fait ».

Ainsi, le Cirque Medrano, devenu itinérant, va repartir à la conquête de l’hexagone. Pari osé pour Raoul Gibault car le nom de Medrano bien qu’une référence connue du tout Paris reste malgré tout inconnu en province. Les premiers spectacles seront proposés en salle et bien que les débuts ne fussent pas des plus aisés, Raoul Gibault partage la devise mentionnant que « la plus grande faillite de l’être humain, c’est de perdre son enthousiasme ». Et en matière d’enthousiasme, voilà un homme qui a su le communiquer à son équipe. La plus belle récompense sera l’arrivée du fameux chapiteau traditionnel qui s’élèvera pour porter, enfin, au sommet de sa gloire le nom de Medrano fier de voir ses lettres briller parmi les étoiles du cirque français.  Cet établissement marquera donc de son empreinte l’ensemble du territoire Français, enthousiasmé par l’originalité et la qualité des créations de Raoul Gibault. Lui-même extrêmement fier, ne se contentant pas seulement de l’hexagone, sera l’un des premiers à traverser la méditerranée afin de proposer au public Corse ce qui se fait de mieux en matière de cirque. Fort de cette expérience, Medrano franchira même les Pyrénées pour rencontrer un succès inégalé en Espagne.

Les années défilent mais la passion perdure. 2007 constituera un nouveau départ dans un état d’esprit résolument tourné vers l’avenir. En effet, l’équipe de Raoul Gibault décide de quitter l’aventure. Néanmoins, plus que jamais déterminé et soutenu par un élan de jeunesse porteur de nouvelles idées, et respectueux des arts et traditions du cirque populaire sur lequel Medrano a fondé tout ses principes, Raoul Gibault présidera désormais seul le Cirque. Le siège social quittera donc Valence pour rejoindre la ville rose, en espérant de tout coeur que l’avenir s’imprègne de cette couleur afin de continuer dans une dynamique toujours plus surprenante pour un public désormais fidèle au chapiteau bleu. Medrano va pour cela se donner tous les moyens de réussir en renouant avec la tradition des « villes d’un jour », véritable marathon au quotidien permettant au cirque de se déplacer chaque jour en jouant deux à trois spectacles à chaque étape de la grande boucle. Prouesse technique mais aussi humaine, Raoul Gibault et sa nouvelle équipe relèvent le défi et connaissent un succès sans précédent. Les drapeaux du monde entier défilent sur la piste pour un Festival International du Cirque salué par un public qui découvre pour la première fois à deux pas de chez lui ce qu’il ne pouvait qu’observer devant son petit écran. Cette nouvelle aventure aurait bien justifié les dires de Jérôme Medrano.

 

« Nous étions de tous les pays et ne formions qu’un seul peuple. Nous étions de toutes les religions et n’avions qu’une seule foi. Puissent les jeunes apprendre à connaître le cirque et lui redonner la place qu’il mérite. C’est l’un des plus beaux métiers du monde ».









































Chers Enseignants, chers Directeurs,

Dans le cadre de son nouveau spectacle en tournée dans toute la France, Medrano vous propose des séances spécialement réservées et conçues pour les écoles, un atout unique pour que tous les élèves puissent découvrir un grand spectacle de cirque à tarif exceptionnel.

Contact scolaire :
Tel : 05 34 56 46 08 – Fax : 05 34 56 50 38

Tarifs :
- 5,50€ par enfant
- 1 accompagnateur pour 7 élèves gratuit en maternelle
- 1 accompagnateur pour 10 élèves gratuit en primaire
- Au delà, le tarif pour un accompagnateur supplémentaire est de 5,50€

Infos pratiques :
- Visite du zoo : 1€ par élève (en option après le spectacle)
- Durée du spectacle : 1h30 sans entracte
- Véhicule toilette à disposition
- Chapiteau chauffé
- Se présenter 1 heure avant le début du spectacle
- Paiement par chèque, espèce, carte bleue ou mandat administratif
- Facturation sur la base du nombre réel de participants
- Votre inscription est enregistrée des réception
- Une confirmation vous est adressée 20 jours avant le spectacle


Commenter cet article