NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

Lundi 22 juin soirée pour les enfants du Cambodge.

C’est au Théâtre du Trianon que l’association "Pour un sourire d’enfant" organise une grande soirée d’information et de sensibilisation de 19h30 à 23h00.
"Pour un Sourire d’Enfant "(PSE)
est une association apolitique et non confessionnelle, créée en 1996 par Christian et Marie-France des Pallières, un couple de retraités français, pour venir en aide aux enfants défavorisés. Depuis, PSE intervient auprès des enfants les plus pauvres au Cambodge, en particulier auprès de ceux qui travaillent comme chiffonniers.
25 ans de guerre et un terrible génocide ont laissé des blessures profondes. La société a été déstructurée, laissant un éclatement des familles et la perte des repères moraux et des anciens systèmes de solidarité. Le pays se reconstruit mais le développement laisse les plus pauvres de côté. Les enfants sont malheureusement les principales victimes.

PSE a deux grandes ambitions:

 Accompagner les enfants jusqu’à un métier qui leur permette d’assurer définitivement leur survie et celle de leur famille

 Pérenniser son action en travaillant avec des collaborateurs cambodgiens à tous les niveaux de responsabilité

PSE agit dans le respect de la souveraineté du Cambodge. L’association souhaite participer au développement du pays, et mène ses projets en coopération avec les autorités locales, tout en préservant sa totale indépendance de pensée et d’action. "Khmériser" l'équipe qui oeuvre sur le terrain, était l'un des objectifs prioritaires de PSE. Les Khmers doivent être les propres acteurs du développement de leur pays. C'est la demande du Gouvernement cambodgien, la volonté des fondateurs, et l'assurance de la pérennité des programmes. Au total, PSE compte plus de 450 salariés cambodgiens : professeurs, médecins, assistants sociaux, formateurs dans nos écoles de formation professionnelle, informaticiens, techniciens de maintenance, employés administratifs de bureau ..., plus une bonne centaine d'emplois sociaux.
Aujourd’hui, l’association nourrit, soigne, scolarise et forme à un métier plus de 6000 enfants et jeunes, repérés par son équipe sociale à Phnom-Penh, Siem Reap et Sihanoukville car extrêmement pauvres, contraints de travailler dans des conditions pénibles et dangereuses (chiffonniers, ramasseurs de liserons d’eau), déscolarisés, maltraités … .
Dans le centre de rattrapage scolaire créé et géré par PSE, 1000 enfants reçoivent un enseignement accéléré pour combler leur retard scolaire. Grâce à une pédagogie vivante et participative, 2 niveaux scolaires sont faits par an.
Toutes les actions de l'association ont pour but de permettre l'intégration et l'épanouissement de chaque enfant dans son milieu géographique naturel, en respectant la vie sociale et la culture de son pays, et de l'accompagner ainsi vers la maîtrise de son destin.

PSE a développé des programmes de formation professionnelle préparant à des métiers bien adaptés aux besoins du marché de l’emploi au Cambodge : métiers de service (coiffure, esthétisme, hôtellerie, restauration...), métiers de l’entreprise (secrétaires, programmateurs informatiques…) métiers techniques…, soit 9 écoles préparant à quelques 19 métiers. Depuis les débuts de PSE, plus de 1000 jeunes ont trouvé un travail rémunéré décemment qui leur permet de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Le financement de PSE est à 99% privé. Le budget de fonctionnement, tous programmes confondus, est assuré essentiellement par les parrainages (non nominatifs afin d’assurer une plus grande justice entre les enfants).

Les investissements qui représentent des achats de terrains et des constructions de bâtiments sont financés par des fondations, des mécènes, entreprises et particuliers. Les frais généraux ont toujours oscillé entre 5 et 7% depuis la création de l’association. Ainsi, 93 à 95% des sommes recueillies par PSE vont directement aux enfants.

Grâce à cette soirée exceptionnelle le Lundi 22 Juin au Théâtre du Trianon, l’association "Pour un Sourire d’Enfant", espère faire découvrir ses actions à de nouvelles personnes et ainsi élargir son parrainage.

Des personnalités seront présentes et un film d’une heure présentant les actions de l’association au Cambodge, sera diffusé pendant la soirée.


Découvrir PSE


PhotoFilm-Livre-21.jpg  

Un jour d'octobre 1995, des petits chiffonniers prennent la main de Christian des Pallières, jeune retraité en mission humanitaire, pour l'emmener sur leur principal lieu de travail, la plus grande décharge de Phnom Penh. Il y découvre, effaré, le sort de centaines d'enfants travaillant, de jour comme de nuit, à ramasser les ordures, dans des conditions d'hygiène épouvantables. Et, le pire, des enfants en train de manger dans ces ordures ignobles ...
Sans soins, sans école, sans nourriture suffisante, ils n'ont aucun espoir. Christian et son épouse Marie-France, décident alors de tout faire pour les sortir de la misère. L'aventure commence ainsi, avec une vingtaine d'enfants, au printemps 1996. Les des Pallières franchissent, les uns après les autres, tous les obstacles qui se présentent à eux...

Aujourd'hui, PLUS DE 6000 enfants sont pris en charge quotidiennement !

Plus d'info...
 
Nos programmes en quelques mots

Si l'on veut sortir un enfant définitivement de la misère, il faut lui donner les moyens de se prendre en charge, c'est-à-dire le scolariser et l'amener jusqu'à un vrai métier grâce à une solide formation professionnelle.

L'enfant pris en charge par PSE rejoint
l'école publique ou les centres de rattrapage 
selon son niveau scolaire par rapport à son âge.

Après la scolarisation, il n'y avait pas d'autre solution que de mettre en place des formations professionnelles quasi inexistantes. C'est ainsi que PSE a développé différentes formations adaptées au marché du travail et répondant aux besoins des employeurs, pour assurer la meilleure insertion possible de ces jeunes dans le monde du travail. Commençant (ou redémarrant) souvent très en retard leur scolarité, certains enfants n'iront pas très loin dans l'enseignement général, c'est pourquoi les entrées en formation sont adaptées à différents niveaux de sortie de l'école.

La Formation Professionnelle PSE,

c'est 9 écoles pour 19 métiers  

Si l'éducation est notre objectif principal, nombreux sont les programmes d'appui indispensables à la réussite des projets éducatifs :

  • Soutien matériel, social, médical et éducatif des familles
  • Hébergement total des enfants orphelins ou en danger
  • Réponse aux besoins primaires des enfants que nous ne pouvons pas encore prendre en charge : douches, repas et soins quotidiens sont dispensés quotidiennement dans les paillotes aux abords de la décharge.
  • Protection maternelle et infantile : suivi médical et nutritionnel des petits, éducation des mamans (hygiène et diététique), suivi et compléments nutritionnels pour les mamans enceintes et celles qui allaitent…
  • Logement des étudiants







Philosophie

L'humanité doit donner à l'enfant ce qu'elle a de meilleur - Déclaration de Genève - S.D.N. 1924
Si les Droits de l'Enfant ont été approuvés, le 20 novembre 1989, à l'unanimité, par l'Assemblée Générale de l'ONU, il faut malheureusement constater que, dans bien des cas, ces droits sont menacés voire bafoués.

IMG_0112.jpg
• L'enfant qui a faim doit être nourri
• L'enfant malade doit être soigné
• L'enfant maltraité doit être protégé
• L'enfant exploité doit être secouru
• L'enfant abandonné doit être recueilli
• Tout enfant doit connaître un jour la tendresse d'un regard d'amour posé sur lui 

Une double action

Pour un Sourire d'Enfant - PSE - s'est donné pour mission d'intervenir auprès des enfants les plus en détresse par une double action directe et institutionnelle.

L'action directe se traduit entre autres par:

  • La distribution de nourriture,
  • La mise en place de lieux de soins,
  • La création de centres de protection,
  • L'aide à la scolarisation,
  • La formation professionnelle,
  • Le soutien aux familles.

L'action institutionnelle peut s'exercer par:

  • L'information, 
  • La défense des Droits de l'Enfant dans toute instance nationale et internationale,
  • La collaboration sur des sujets précis (construction d'écoles, de dispensaires, etc ...)
  • L'élaboration de programmes d'enseignement,
  • Le soutien d'organisations non gouvernementales qui oeuvrent dans le même esprit au service des enfants en détresse.  
 
Ethique

Vis à vis des pays d'intervention

Dans le plein respect de la souveraineté des pays où elle intervient, l'association cherche à s'intégrer dans les plans d'action des pays où elle oeuvre, et à développer ses projets en étroite collaboration avec les Administrations locales, tout en conservant une indépendance totale, d'action et de contrôle.
Elle s'efforce d'intégrer, autant que possible, les partenaires locaux.
Elle a le souci d'agir avec modestie, dans le respect de la mentalité locale et sans aucun esprit conquérant qui présupposerait une supériorité de notre manière de vivre et de penser. Elle souhaite accompagner et contrôler, non décider et faire elle-même.

Vis à vis des enfants

dance Toutes les actions de l'association ont pour but de permettre l'intégration et l'épanouissement de chaque enfant dans son milieu géographique naturel, en respectant la vie sociale et la culture de son pays, et de l'accompagner ainsi vers la maîtrise de son destin.
L'ambiance existant à l'intérieur de l'association se répercutera toujours, d'une manière ou d'une autre sur le terrain et, par conséquent, sur les enfants pris en charge. Il est donc indispensable que les enfants, souvent victimes de violences et de conflits, trouvent, dans l'association, un modèle de paix, d'amitié, d'harmonie et de stabilité.
Victimes d'adultes qui ne savent pas gérer leurs conflits, les enfants doivent trouver, dans l'association, des personnes qui sont capables de régler les leurs.
Tout en voulant apporter aux plus pauvres une école de qualité, nous ne recherchons pas l'élitisme pour un petit nombre.

Vis à vis des bénévoles

Dans leur bénévolat, les personnes n'aiment pas retrouver les contraintes, les conflits et les compétitions qu'ils connaissent dans les entreprises. Ils veulent y trouver un lieu d'amitié et d'initiatives.
C'est cette ambiance d'amitié, qui fait la force actuelle de l'association et qui permet à chacun de donner le meilleur de lui-même. C'est donc à la préservation de cette ambiance que chacun devra prioritairement travailler, car si elle venait à disparaître, l'association perdrait ses bénévoles.
La structure de l'association doit donc être extrêmement souple et adaptée. Il n'y a pas de chef, mais des animateurs et des fédérateurs, capables de laisser à chacun sa plage de liberté d'action.
En cas de discussion ou de conflit, chacun doit s'efforcer de donner priorité à l'unité et à l'intérêt général de l'association, sur le fait d'imposer ses propres idées.

Vis à vis des donateurs

Les comptes doivent être absolument transparents et tenus, à tout moment, à la disposition des donateurs qui demanderaient à les voir.
La gestion est assurée avec un respect profond de l'argent confié, et avec le souci d'une utilisation optimale en faveur des enfants.
Tout en témoignant de la réalité des faits, la communication de l'Association s'interdit tout misérabilisme par la présentation de documents inutilement choquants, et toute culpabilisation de ses interlocuteurs.
Les moyens financiers proviennent essentiellement de dons privés (parrainages, aides d'associations ou d'entreprises) complétés par des financements publics permettant de nouveaux investissements. Le respect de la volonté des donateurs s'exerce par un respect des engagements pris et par une gestion rigoureuse des dépenses.
L'association devra toujours garder la maîtrise et le contrôle des financements.

 

 

 

 

 

Structure de PSE

Pour un Sourire d'Enfant - PSE - est une association loi 1901, créée en avril 1993, dont les membres sont tous bénévoles.  Elle est gérée par un Conseil d’Administration de 6 à 18 membres, élus pour une durée de trois ans par l’Assemblée Générale des adhérents. Le Conseil est renouvelable par tiers chaque année. 

L'association a reçu, en 2000, le Prix des Droits de l'Homme de la République Française.  Elle est aussi reconnue de Bienfaisance.

 
Le Conseil d'Administration

reunionca.jpgSon rôle est de :

- fixer les orientations et établir les budgets, en liaison avec le Directeur des Programmes au Cambodge
- valider et voter les investissements
- suivre et auditer la réalisation des projets
- contrôler la bonne utilisation des fonds collectés
- s'assurer de la conformité des réalisations sur le terrain avec l'éthique de PSE et avec les affectations annoncées aux parrains, donateurs et partenaires.

 

Le Conseil d'Administration choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un Bureau composé de :

  • un Président,
  • un ou plusieurs Vice-Présidents,
  • un Trésorier et, si besoin, un Trésorier Adjoint,
  • un Secrétaire, si besoin.

Le Bureau, élu pour une durée d'un an et renouvelable chaque année, assure la gestion courante pour le compte du Conseil d'Administration.

 
Les antennes en France

Afin de renforcer la structure de l'association, des antennes régionales PSE ont été créées. La plupart d'entre elles ont le statut d'association loi 1901. Tous les membres sont bénévoles et ont pour objectif de soutenir l'action de PSE au Cambodge et de récolter des fonds. Les antennes organisent des projections du film PSE, des rencontres pour sensibiliser le public à la cause des petits chiffonniers de Phnom Penh, des manifestations diverses - ventes, concerts, pièces de théâtres, marches, etc ... - au profit de PSE. Elles participent aussi à l'organisation de la tournée annuelle de Christian et Marie-France des Pallières.

 
Le secrétariat

Un secrétariat, à Versailles, où PSE emploie deux salariées, joue un rôle de "plaque tournante" des nformations au sein de l'association. Ses autres tâches principales sont :

  • l'accueil téléphonique
  • le secrétariat juridique, administratif et les courriers divers
  • la gestion des dons et parrainages à l'aide de la base de données des parrains et donateurs
  • la constitution des dossiers partenaires et le suivi des partenaires (dossiers de financement et rapports d'exécution)
  • la mise à jour de la partie européenne du site web.



Les fondateurs

papy-et-mamie-.jpgLes fondateurs de PSE, Christian et Marie-France des Pallières, vivent et travaillent au Cambodge. Chaque année, ils reviennent pour trois mois en France et dans les pays voisins pour leur "tournée". Lors de soirées organisées par les bénévoles des antennes, ils font connaître l'action de l'association par la projection du film PSE et par leur témoignage.

Christian est membre du Conseil d'Administration et joue pleinement son rôle d'Administrateur sur place. En particulier, il s'assure du respect des engagements pris vis-à-vis des parrains et des donateurs et du respect de l'éthique de PSE, exprimée dans la Charte.

 

 
L'équipe khmère

 

personnel

"Khmériser" l'équipe qui oeuvre sur le terrain, était l'un des objectifs prioritaires de PSE. Les Khmers doivent être les propres acteurs du développement de leur pays. C'est la demande du Gouvernement cambodgien, la volonté des fondateurs, et l'assurance de la pérennité des programmes.

Aujourd'hui, l'équipe dirigeante est 100% khmère. Le Directeur des Programmes, Pin Sarapich, a constitué autour de lui une équipe de managers qualifiés et motivés. Chaque année, en fonction des orientations fixées, il propose au Conseil d'Administration, plan d'action et budget pour le prochain exercice. Avec son équipe, il assure la gestion et la réalisation des programmes.

Au total, PSE compte plus de 450 salariés : professeurs, médecins, assistants sociaux , formateurs dans nos écoles de formation professionnelle, informaticiens, techniciens de maintenance, employés administratifs de bureau ..., plus une bonne centaine d'emplois sociaux.

 

 

 

 

 

Les enfants soutenus sont sélectionnés par l'équipe sociale qui enquête auprès des familles afin que les bénéficiaires de nos programmes soient les plus démunis.
Une fois sélectionné, l'enfant est scolarisé au centre de rattrapage PSE ou dans une école publique du quartier selon son niveau scolaire.



Centre de rattrapage

La découverte, sur la décharge ou autour, de ces milliers d'enfants,  qui n'allaient pas, ou plus, à l'école parce qu'ils n'en avaient pas les moyens, nous a fait ouvrir, dès mai 1996, le Centre dit " de rattrapage ". Beaucoup de ces enfants, trop âgés pour réintégrer le système scolaire public, avaient besoin d'aller très vite pour rattraper leur retard et pour être en mesure d'aider leurs familles le plus rapidement possible.

drapeau
vetements
classe

Un enseignement accéléré pour 1000 enfants

L'objectif étant de leur faire rattraper leur retard scolaire, nous leur proposons un enseignement accéléré : deux niveaux scolaires par an.  A ce jour, plus de 90 % des enfants parviennent à tenir le rythme et beaucoup atteignent le niveau 9 (équivalent de notre 3ème française) en l'espace de 5 ans. L'enseignement, à temps complet contrairement au système scolaire public, a pour but de donner à chaque élève un bagage solide en Khmer, mathématiques, physique, chimie, etc ...  et langues étrangères (Anglais et Français), indispensables dans un pays à vocation touristique.

 

tp
La priorité est donnée à une pédagogie vivante et participative et les activités sportives et artistiques font, bien sûr, également partie des programmes.

Actuellement, tous les niveaux sont dispensés au Centre de Rattrapage, qui suit les programmes du Gouvernement. Les élèves sont présentés aux examens officiels et les taux de réussite au Brevet et au Baccalauréat cambodgiens sont remarquables (régulièrement plus de 90%).

 
Ecoles publiques

picture33.jpgLorsque les enfants ne sont ni en retard scolaire, ni en grand danger, mais simplement exclus de l'école à cause de la seule pauvreté, PSE, ne voulant pas se substituer au Gouvernement quand il existe des solutions, soutient ces enfants dans les écoles publiques du quartier.

Aujourd'hui 3500 enfants sont scolarisés au sein de 30 écoles publiques. PSE paie les coûts de la scolarisation (complément de salaire des instituteurs), les uniformes, les matériels scolaires, les soins médicaux, des sandwichs pour certaines d'entre eux, et la compensation de ce qu'ils ne rapportent plus à leur famille en raison de leur présence à l'école.

Mais quand PSE rescolarise des milliers d'enfants, ces écoles publiques étouffent sous le nombre, avec des classes de parfois plus de 90 élèves. Pour leur permettre d'accueillir tous ces enfants, nous avons dû construire, en accord avec l'Education Municipale, plusieurs grands bâtiments de classes supplémentaires. Infirmeries, toilettes, bibliothèques, font aussi partie des investissements consentis par PSE, suivant les termes d'une convention qui définit la participation de chacun des partenaires (Instances de l'Education, Directions des écoles, PSE).

classe
bat
prof





près quelques années de rescolarisation, nous avons vite compris que nous ne pourrions aider tous ces enfants à sortir définitivement de la misère si nous ne leur donnions pas la possibilité d'avoir un vrai métier. Mais dans un pays où il n'existait pratiquement pas de formations valables, nous avons dû commencer à en créer nous-mêmes.



Formation professionnelle

Des formations adaptées au marché du travail

Il ne fallait pas se tromper. Nous avions pris en charge des enfants de familles extrêmement pauvres, qui avaient accepté de perdre des forces de travail en laissant leurs enfants aller à l'école. Et, maintenant, il ne fallait pas risquer de les engager dans des impasses. Nous connaissions trop, de par le monde, de ces petites formations où des jeunes bricolaient sur un moteur pendant 3 à 6 mois, recevaient un beau diplôme et, déçus, ... ne trouvaient pas de travail.

Nous ne voulions pas de formation pauvre pour des pauvres, mais la meilleure formation pour les plus pauvres parce que, eux, n'auraient que leurs compétences  pour trouver un emploi.

Plus d'info...
 
Une organisation toute entière dédiée à la réussite des jeunes

Priorité à la pratique !

La pratique est une part importante de l'enseignement en FP, afin que les étudiants soient totalement opérationnels dès la fin de leur cursus.

dsc227.jpg        dsc00772.jpg      dsc04714.jpg 

Plus d'info...
 
Nos filières de formation professionnelle

Nos filières de formation recouvrent près d'une vingtaine de métiers.

Cliquez sur le nom de chaque filière pour connaître le détail de chaque formation

 dsc217.jpg

 

Les métiers de l'hôtellerie

et de la restauration

Ecole hôtelière

 

 

 

  Les métiers du service

Coiffure, esthétisme, spa
Assistantes maternelles
Employées de maison

 

dsc416.jpg
sec1.jpg

Les métiers de l’entreprise et du commerce

Comptables/ assistants administratifs/ vendeurs boutique
Gestionnaires /commerciaux /managers
Programmeurs informatiques

 

Les métiers techniques

Jardinage, gardiennage
Maintenance auto / moto
Métiers du bâtiment
dsc606.jpg
 
 

Commenter cet article