NOUVELLES DU 18EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

ASSOMAG.COM - Magazine d'actualité des associations du 18ème -
   



Association Arcane 18 - Siège social rue Feutrier - 75018 Contact tel : 01.53.41.01.46

"Metissage" du 17 juin au 10 Juillet 2009



"Metissage" du 17 juin au 10 Juillet 2009
Du 17 juin au 10 Juillet 2009
A l'initiative de l'association " Mémoire de l'Avenir " et en partenariat avec ACAGO (l'Association culturelle et artistique de la Goutte d'Or) et Saraaba, le Lavoir Moderne Parisien, l'Institut des cultures d'Islam, l'Olympic Café, se tiendra du 17 Juin au 11 Juillet (Mé) Tissages, une manifestation pluridiscilinaire.

Créée en 2003 par la plasticienne Margalit Berriet, l'Association " Mémoire de l'Avenir " est une association apolitique et aconfessionnelle dont les objectifs sont de sensibiliser et de développer, à travers un regard et un travail artistique pluridisciplinaire, la reconnaissance de l'autre dans sa différence, Chaque année, à l'issue des ateliers, l'association expose les résultats des travaux réalisés par les divers participants aux côtés des œuvres des artistes professionnels qui les ont guidé en France, Allemagne, Cambodge, Israël / Palestine et Turquie.

Ce temps fort est à la fois une parenthèse et un trait d'union ; il vient clore une série de rencontres chaleureuses, créatrices et constructives ; il valorise l'image de tout un chacun - amateurs ou professionnels. Comme à chaque année, un thème commun est choisi pour inspirer le travail de réflexion et de création des ateliers. Regroupant plus d'une centaine d'œuvres collectives et individuelles, figuratives et conceptuelles, mêlant les techniques et les supports les plus variés, l'exposition (Mé) Tissages sera présentée du 17 juin au 11 juillet 2009 au sein de l'espace culturel de " Mémoire de l'Avenir ", à l'Institut des Cultures d'Islam, au Lavoir Moderne Parisien et à Saraaba.

Manifestation pluridisciplinaire, (Mé) tissages comprendra également des après-midi et des soirées contes, de la danse des concerts, des débats et des projections de films.



METISSAGE
Parrainée par Monsieur Pierre SCHAPIRA,
Adjoint au maire de Paris, chargé des relations internationales, des affaires européennes
et de la francophonie; député au parlement européen
Soutenue par Monsieur Christophe GIRARD, Adjoint au maire de Paris, chargé de la culture


b[[Mé]tissage ]b
Du mardi 16 juin au samedi 11 juillet 2009
Vernissage le mardi 16 juin 2009
19h tous publics
* * * * *
Diffusée dans cinq lieux
de la GOUTTE D’OR & de BELLEVILLE:
  • ESPACE « MEMOIRE DE L’AVENIR »
  • INSTITUT DES CULTURES D’ISLAM

Du 17 juin au 11 juillet, exposition : (Me)tissage. Vernissage le mardi 16 juin à 19h.

(Me)tissage
Agrandir la photo

Vernissage le mardi 16 juin à partir de 19h suivi d’un concert du groupe Reduan.

En partenariat avec l'association Mémoire de l'avenir.




Les métissages ethniques et culturels se retrouvent à travers les rituels, les pensées philosophiques, spirituelles et culturelles mais aussi dans les représentations vestimentaires, culinaires et artistiques. Passerelle possible entre continents, cultures et civilisations, ils permettent d’élaborer via l’expression artistique, une grille de lecture singulière de la société.

 

Cette exposition collective originale rassemblera une sélection d’œuvres d’artistes contemporains et de groupe de travaux réalisés dans le cadre d’ateliers éducatifs en Ile de France, Turquie, Israël/Palestine et Allemagne.

 

 

MDA MDA

En partenariat avec l’association Mémoire de l’avenir qui propose des ateliers artistiques auprès de différents publics afin de développer la compréhension et le respect des différences.

 

Mémoire de l’avenir

Le groupe REDOUAN est composé de 6 musiciens qui mêlent les musiques traditionnelles de Bretagne du Maroc et de l’Algérie

 

Présenté dans le programme de la Fête de la Goutte d’Or.

  • LAVOIR MODERNE PARISIEN

"L’avenir est au métissage, en sorte que l’universel ne saurait être que la somme des qualités de tous et de chacun." Léopold Sédar Senghor Vernissage le mardi 16 juin 14H/18H

ME)TISSAGE

MEMOIRE DE L’AVENIR
Association Loi 1901
Parrainée par Monsieur Pierre SCHAPIRA,
Adjoint au maire de Paris, chargé des relations internationales, des affaires européennes
et de la francophonie; député au parlement européen
Soutenue par Monsieur Christophe GIRARD, Adjoint au maire de Paris, chargé de la culture
PRESENTE L’EXPOSITION :

[Mé]tissage
Du mardi 16 juin au samedi 11 juillet 2009
Vernissage le mardi 16 juin 2009
19h tous publics
* * * * *
Diffusée dans cinq lieux
de la GOUTTE D’OR & de BELLEVILLE:
ESPACE « MEMOIRE DE L’AVENIR »
INSTITUT DES CULTURES D’ISLAM
LAVOIR MODERNE PARISIEN
OLYMPIC CAFE
SARAABA

…Ressource artistique et culturelle d’un monde sans frontières…
Contact : margalit.berriet@gmail.com

L’ASSOCIATION MEMOIRE DE L’AVENIR ♦♦♦
ART…CULTURE…IDENTITE… MEMOIRE …SOI
…L’AUTRE…DIALOGUE…
« Mémoire de l’Avenir », créée en 2003 par la plasticienne Margalit Berriet, est une association apolitique et aconfessionnelle dont les objectifs sont de sensibiliser et de développer, à travers un regard et un travail artistique pluridisciplinaire, des outils de réflexion, de respect et d’écoute propices à la reconnaissance de l’autre dans sa différence.
L’association, regroupant un collectif d’artistes contemporains de toutes formes d’expression, organise des rencontres artistiques et des visites en musées au niveau national et international notamment auprès d’un public éloigné de la pratique et de la culture artistique, pour éveiller la curiosité, développer un dialogue, une connaissance sensible et favoriser un mode de communication transversal en proposant une lecture symbolique de l’art comme une « grammaire universelle pour l’humanité ». Chaque année, à l’issue d’ateliers de réflexion, l’association expose les résultats des travaux réalisés par les divers participants aux côtés des oeuvres des artistes professionnels qui les ont guidés en France, Allemagne, Cambodge, Israël-Palestine et Turquie.
Ce temps fort est à la fois une parenthèse et un trait d’union ; il vient clore une série de rencontres passionnantes, fortes, créatrices et constructives ; il valorise l’image de tout un chacun, amateurs ou professionnels.
Comme chaque année, un sujet commun est choisi pour inspirer le travail de réflexion et de création des ateliers. Pour 2009, « Mémoire de l’avenir » a proposé le thème du (mé)tissage.
La philosophie de Léopold Sédar Senghor :
… chaque peuple « dans sa souveraineté et sa dignité donne et reçoit.
L’avenir est au métissage, en sorte que l’universel ne saurait être
que la somme des qualités de tous et de chacun. »
Diffusée dans les quartiers de la Goutte d’Or et de Belleville, l’exposition (Mé)tissage rend compte de ces résultats, ainsi que de la diversité et de la richesse interculturelles.
Plus d’une centaine d’oeuvres collectives et individuelles, figuratives et conceptuelles, mêlant les techniques et les supports les plus variés, seront présentées du 16 juin au 11 juillet 2009 au sein de l’espace culturel de « Mémoire de l’Avenir », à l’Institut desCultures d’Islam, au Lavoir Moderne Parisien et à Saraaba. (voir p.18 pour les adresses)Au-delà de l’exposition de toutes formes d’expression, nous proposons une largeprogrammation événementielle avec des concerts, contes, danse, ainsi que des débats,films...

Mardi 16 juin (vernissage)
15h00 & 16h00 : Scène Slam
avec Isabelle Sojfer & Ella Dilafé

LES CONCERTS AU LMP :

Samedi 4 juillet
21h00 : Soirée « Temps Danse » (1h30)
* « Blue bridge », une création pour 3 danseurs de la compagnie Apneoz : Chorégraphie : Zeghmar Lydia, Stéphanie Igos
Danse : Zeghmar lydia, Stéphanie Igos, Sabine Marand
Le Masque veille à l'accomplissement du rituel. Tour à tour archaïque, gémellique ou spiritualisée, la femme étranglée se déleste. Portées par la tentation du Sublime, deux danseuses se proposent d'explorer les archétypes du féminin, soulignant l'ambivalence ancestrale entre érotisme et sacré. Un spectacle aux accents orientaux dans lequel chants soufis se mêlent aux rythmes électroniques.
* « Passagers du silence », une création d’Alexia Martin - Danse contemporaine & musique orientale :
C’est au creux du silence que la voix devient chant, le son musique, le geste danse. C’est au fil des rencontres que se découvrent ceux qui savent écouter leurs doutes comme leurs espoirs, voyageurs imaginaires, amants de chaque jour, passagers du silence…
Dans ce spectacle se croisent trois femmes : Alexia Martin, danseuse, Houda Hamaoui, comédienne, et Audrey Prem Kumar, musicienne. Leurs démarches se rejoignent autour d’un questionnement culturel et artistique.
Elles explorent à travers les arts vivants différents aspects d’une quête : quête d’identité, quête de sens, quête de plénitude…
Dans une mise en scène épurée, laissant une large place à l’improvisation, elles invitent le public à une rêverie poétique sur le thème de la rencontre.

Samedi 11 juillet (Soirée de clôture)
20h : Récital de Roula Safar,
mezzo-soprano, guitare et percussions. « Une histoire du Liban, du sacré à la poésie », chants des oracles et des poètes en Méditerranée
Se plaçant au-dessus des clivages politiques et religieux, le programme fait entendre des voix méditerranéennes des plus anciennes au plus contemporaines. Le choix des musiques traduit la même diversité avec l’alternance des musiques traditionnelles et celles d’époques baroque et contemporaine. En effet, Roula SAFAR, originaire d’un pays méditerranéen qui fut celui des Phéniciens, explorateurs de terres inconnues et inventeurs d’alphabets, dont l’encens et les prières montaient vers Astarté la céleste et Baal le dieu solaire, a voulu retrouver les voix des origines, celles qui ont exprimé en akkadien, en ougaritique, en araméen, et en bien d’autres langues encore, les premières dévotions à l’égard des dieux, mais aussi celles qui ont essayé depuis ces temps lointains d’interroger les mystères du monde, et qui, avec la poésie, ont tenté d’en rendre audibles les échos. Le programme nous conduit ainsi à travers les époques et les langues de la Méditerranée, en évoquant les origines, à mieux entendre le présent.
Les oeuvres seront interprétées par une voix de mezzo-soprano s’accompagnant à la guitare classique et/ou aux percussions. Le violoniste Jasser Haj Youssef,accompagnera aussi la chanteuse, au violon ou à la viole d’amour.
22h : Concert de Wafin

  • OLYMPIC CAFE
  • SARAABA




EN SAVOIR PLUS
Le programme au LMP : Cliquez ici
Le programme de l'Institut des Cultures d'Islam :
Le programme du Saaraba

Commenter cet article