MUSIQUE A MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

A Pigalle, les Trois Baudets dressent un premier bilan

 

Inaugurés en février 2009, à Pigalle, dans le 18e arrondissement de Paris, les Trois Baudets new look cherchent encore leur public. Julien Bassouls, directeur de ce temple de la nouvelle chanson française, dresse un premier bilan : son interview, le portrait d’un chanteur, Nicolas Jules, et la programmation.

Les Trois Baudets ont rouvert en grande pompe, début février 2009, au cœur de Pigalle. Entre les discours, les notes de musique et les petits-fours, les invités d’alors (artistes en vue, hommes politiques, journalistes…) n’avaient pas mégotté sur les adjectifs pour qualifier « l’extraordinaire résurrection d’un temple de la chanson française ». Une salle mythique : dans les années 50, Gainsbourg, Brassens ou Brel y avaient poussé la chansonnette. Mais, porté par des vents contraires, le cabaret avait fini par fermer.

 

En 2001, la ville de Paris, son maire, Bertrand Delanoë en tête, décide de réhabiliter les Trois Baudets. Objectifs : renouer avec le passé et dénicher les talents qui incarnent la nouvelle chanson française. Aujourd’hui, les bulles de champagne et les flonflons de l’inauguration sont oubliés. Julien Bassouls, directeur, et son équipe travaillent d’arrache pied à la programmation artistique des Trois Baudets, estampillés « Etablissement culturel de la ville de Paris » Leur mission ? Découvrir et présenter au public le meilleur de la chanson francophone.

JPG - 39.4 ko
Julien Bassouls, directeur des Trois Baudets.

Dixhuitinfo - Depuis l’ouverture, des artistes ont-ils émergé ?
Julien Bassouls - Oui. Mo, Marjolaine Babysidecar, David Lafore, Nicolas Jules, pour ne citer qu’eux, commencent à faire parler. Mais ils n’ont pas débuté aux Trois Baudets. Ils ont été repérés dans des petits lieux, des cafés-concerts. Nous sommes à la charnière de ces endroits et des grandes salles comme La Cigale, par exemple. Aux Trois Baudet, les musiciens se produisent dans d’excellentes conditions de son et de lumière. Le public bénéficie d’une acoustique de qualité. Le travail des artistes est valorisé. Les Trois Baudets sont l’un des maillons d’une chaîne qui peut conduire un artiste à vivre de son art. Mais il faut du talent et beaucoup de travail.

Le public est-il au rendez-vous ?
Les taux de remplissage de la salle (250 places) est aujourd’hui d’un tiers. Comme le restaurant. Un bon chiffre rapporté aux quatre mois de fonctionnement et aux trente concerts par mois. Mais, à ce jour, les Trois Baudets ne gagnent pas d’argent. Ce sera le cas quand nous atteindrons 70 % de fréquentation. C’est prévu pour octobre 2009.

Comment allez-vous faire ?
Nous sommes ouverts cet été. Nous allons conquérir un nouveau public. Et puis dès septembre, nous organisons le Festival des attitudes indépendantes, en collaboration avec le Centre Fleury Goutte d’Or et le Mila (Marché indépendant des labels artistiques). Un moment important dans la vie culturelle du 18e arrondissement. Ensuite, nous enchaînons avec la Fête des vendanges, en octobre. Le cru 2009 des vignes de Montmartre sera baptisé Cuvée des Trois Baudets. Nous organiserons une soirée « 1957 » pour montrer l’ambiance du cabaret à l’époque.

Les Trois Baudets, ce n’est pas un peu daté comme nom ?
A l’heure où les salles de spectacle sont baptisées H2O ou autres sigles branchés, Baudets peut-être lourd à porter. Mais, attention, nous ne sommes pas les Deux ânes ! Pas de comique ringard chez nous. J’assume l’héritage et j’insiste sur la nouvelle chanson française, ses textes décalés et son humour corrosif. Pas besoin non plus d’un public essentiellement composé de spécialistes. Les Trois Baudets s’adressent aussi à un public familial. C’est un lieu culturel ouvert à tous.

Les Trois Baudets, 64 bd de Clichy - Paris 18e
- du mardi au samedi de 18h à 1h30
- le dimanche de 10h30 à 17h
Prix des places : 15 et 12 € - 5 € pour les enfants, 8 € pour les accompagnateurs.
Informations et renseignements pratiques : cliquez ici.

Bar/Restaurant
Le restaurant est accessible à tous, spectateurs comme simples visiteurs.
L’accès au bar des concerts est ouvert les soirs de concert,
à partir de 20h et est réservé aux personnes munies de billet
jusqu’à la fin du spectacle où son accès devient libre.
Plus d’infos sur le restaurant, en cliquant ici.

 

 

 

 

Nicolas Jules, aux Trois Baudets, comme à la maison

Nicolas Jules colle si bien à la ligne éditoriale des Trois Baudets – promouvoir la nouvelle chanson francophone - qu’il en occupe la scène depuis l’ouverture, en février 2009. Inspiré par Georges Brassens et Tom Waits, ce chanteur aux textes singuliers monte sur les planches du vieux temple de la chanson française fraîchement réhabilité deux fois par mois. Depuis le mardi 9 juin, il inaugure même un nouveau concept, les spectacles « Longue distance » : dix concerts jusqu’au 20 juin 2009. « C’est un soutien important, explique Nicolas Jules. Programmé à vingt reprises dans la même salle permet de fidéliser le public. C’est une chance inouïe. »
JPG - 40.8 ko
Nicolas Jules conduit sa carrière d’artiste comme il l’entend.

Trois albums – Powête, le nouveau, publié en 2008, s’est déjà vendu à 5000 exemplaires – des débuts hasardeux de chanteur, ambiance Led Zeppelin ou AC/DC, à 18 ans, Nicolas Jules n’est pas un novice. « J’ai donné 1500 concerts depuis le début des années 90, calcule le chanteur, né dans le Nord, voilà 36 ans. J’ai fini par être repéré. Juliens Bassouls, le directeur des Trois Baudets, me suit depuis dix ans. » Se produire à Pigalle, c’est aussi l’occasion de nouer de fructueux contacts professionnels : « Des programmeurs traînent aux Trois Baudets comme dans les plus grandes salles. L’autre jour, j’ai décroché une émission sur France Inter. »

Nicolas Jules vit de sa musique. Suffisamment, en tout cas, pour conduire sa carrière comme il l’entend. Il produit lui-même ses albums, distribués par « l’Autre distribution », « un des bons distributeurs indépendants en France », précise-t-il. Passionné de jazz et de blues, Jules chante et joue de la guitare sur scène aux côtés de Roland Bourbon, son batteur préféré, comme il dit. Un nouveau disque est en préparation avec l’artiste québécois Urbain des bois (Nicolas Jules est bien vu au Québec). Il sera enregistré en septembre 2009. « On se dirige vers un disque aux tempos lents. Des valses par exemple. Mais avec un son très rock, guitare, basse et batterie. Et en essayant d’aller plus loin dans les textes. Qu’ils évoquent plus encore le bizarre. »

En concert aux Trois Baudets, jusqu’au 20 juin 2009.
www.nicolasjules.com.

PROGRAMME DES TROIS BAUDETS EN JUIN 2009

VENDREDI 12 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + ARTHUR RIBO ATTISE LES QUESTIONS
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

Jacques Nyssen SAMEDI 13 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + JEAN JACQUES NYSSEN PERD LA MESURE
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

LUNDI 15 JUIN, 20H30
LACHER D’ARTISTES - LA PROMOTION 2009 EN SCENE
prod. ACP - la Manufacture Chanson. 13€/9€

MARDI 16 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + THERESE POIDS PLUME AIGUISEE
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

MERCREDI 17 et JEUDI 18 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + ZOE BLONDE BELGE PIQUANTE ET EXTRAVAGANTE
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

VENDREDI 19 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + JEANNE GARRAUD GRANDES CAUSES ET PETITS EMOIS
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

SAMEDI 20 JUIN, 20H30
NICOLAS JULES DROLE DE POWETE + THERESE POIDS PLUME AIGUISEE
coréal. bbb / productions possibles + prod. bbb. 15€/12€

MARDI 23 JUIN, 18H
VERNISSAGE
PIERRE TERRASSON EXPOSITION PHOTO + SEBASTIEN MERLET « LE POICONNEUR DES LILAS A 51 ANS » EXTRAITS + ANGELO ZAMPARUTTI LA BOITE A MUSIQUE

coprod. bbb / la lune rousse. Entrée libre

MARDI 23 et MERCREDI 24 JUIN, 20H30
INITIALS BBB + THE SERGE GAINSBOURG EXPERIENCE L’HOMMAGE À LA TÊTE DE CHOU + BAGUETTE BARDOT LA MIE JAPONAISE
coprod. bbb / la lune rousse. 20€/18€

JEUDI 25 JUIN, 20H30
SOIREE LONGUEUR D’ONDES
JONAZ PIRATE LIBRE + JAVA MOTS DITS FRANÇAIS
prod. bbb. 15€/12€

VENDREDI 26 JUIN, 20H30
MO SIRENE MUTINE + 3 MINUTES SUR MER BEAUX COMME UN OXYMORE
prod. bbb. 15€/12€

SAMEDI 27 JUIN, 20H30
GASPARD LA NUIT POP VIGOUREUSE HORS NORMES + LES ATLAS CROCODILES MELODIES ORPHELINES
coréal. bbb / Trois Heures Moins Le quart + prod. bbb. 15€/12€

LUNDI 29 JUIN, 20H30
LES TROIS ANS DE DANS LA BOITE + LE MAXI MONSTER MUSIC SHOW EN FORMULE REDUITE + NARROW TERENCE EN TRIO ACOUSTIQUE + B.ALONE + KAPONZ & SPINOZA + LES SUPER PREACHERS
prod. Dans la Boîte. 15€/12€

LUNDI 29 JUIN, 22H30
AFTERSHOW + ELECTRO ROCKS !!! + MC RELOU
prod. Dans la Boîte. Entrée libre

MARDI 30 JUIN, 20H30
MARISCAL ELASTICITE VOCALE + CLARYS BONBON AU POIVRE
coréal. bbb / BocalMazik. 15€/12€

CONCERTS en JUILLET 2009
Liste non exhaustive

MERCREDI 1 JUILLET, 20H30
LES TIT’ NASSELS + BARCELLA
prod. Solidaile. 15€/12€

JEUDI 2 JUILLET, 20H30
LES ZEPHEMERES + WLADIMIR ANSELME + THIBAUT DERIEN FLANEUR AMUSE
coprod. bbb / chichi prod. 15€/12€

VENDREDI 3 JUILLET, 20H30
STTELLLA
prod. bbb. 15€/12€

SAMEDI 4 JUILLET, 20H30
PROHOM + CHIC ET LES REVOLVERS
prod. bbb. 15€/12€

MERCREDI 8 JUILLET, 19H
GRAND SLAM DE PANAME + AVEC FRANGELIK
coréal. bbb / universlam. 15€/12€

JEUDI 9 JUILLET, 20H30
BAMS n+ MRS LOVE STREAM
prod. bbb. 15€/12€

VENDREDI 10 JUILLET, 20H30
LOULOU DJINE
prod. bbb. 15€/12€

SAMEDI 11 JUILLET, 20H30
SPOKE ORKESTRA FAIT N1PORTEKOI MAIS PAS AVEC N1PORTEKI
prod. bbb. 12€/10€

MERCREDI 22 JUILLET, 20H30
CARACOL
coréal. bbb / azimuth prod. 15€/12€

Commenter cet article