JARDINS ET SQUARES DU 18 EME

Publié le par LEPIC ABBESSES

XVIIIème arrondissement


Jardin Sauvage Saint-Vincent Rue Saint-Vincent.

Jardin Sauvage Saint-Vincent

Lamarck-Caulaincourt.

Cet enclos, longtemps abandonné, a conservé un aspect secret, il abrite des plantes inattendues et une faune insolite.

Moyenne: 5 (1 vote)
  • Zone géographique :
    Paris (75)
  • Distance depuis Paris :
    0 km
  • Coût sur place :
    Gratuit
  • Durée du parcours :
    1 h et +
  • Niveau de difficulté :
    Facile
  • Enfants à partir de :
    4 ans et +
  • Saison idéale :
    Beaux jours
  • Accès handicapé :
    Non
  • Accès landeau/poussette :
    Non
  • Animaux autorisés :
    Oui
  • Parking :
    Non
  • Transport TER :
    Non

Un mini-arboretum en plein coeur de Montmartre ? Une incongruité dans ce quartier où chaque millimètre carré semblait rationnalisé pour servir la noble cause du tourisme parisien. Plus étonnant encore, dans la capitale du « jardin à la française » : c'est un « jardin sauvage » que l'on découvrira face au 14 de la rue Saint-Vincent, à quelques marches du Sacré-Coeur. Après avoir rouvert, en 1987, les grilles de ce jardin public laissé à l'abandon pendant une quinzaine d'années, la Mairie de Paris a en effet décidé de protéger l'étrange écosystème qui s'y était naturellement installé. De l'expliquer également, puisque tous les arbres et plantes sont identifiés et commentés par une fiche d'identité qui permet de connaître leur utilité industrielle, pharmaceutique ou culinaire. On apprend ainsi que « les jeunes feuilles de pissenlit sont délicieuses dans les soupes et les salades » ou qu'« une infusion de feuilles d'ortie purifie le sang et permet de combattre les rhumatismes ». Mais c'est vers la petite mare du jardin Saint-Vincent que les enfants se ruent naturellement. Ils tentent d'y repérer les habitants détaillés sur des panneaux : des punaises d'eau, des mollusques, des odonates, des tritons et même un crapaud accoucheur qui, paraît-il, perturbe le sommeil des voisins...

 
Square Jehan Rictus Place des Abbesses.

Square Jehan Rictus

Abbesses.

Créé en 1936 et réaménagé en 1994, ce square honore la mémoire du poète montmartrois Jehan Rictus. Il présente une collection de rosés anciennes et d'arbres fruitiers taillés en palmette.

Il abrite le mur des je t'aime qui a été construit sur une surface de 40 m2 (10x4) à partir de 511 carreaux au format 21x29,7cm en lave émaillée. Le format des plaques de lave rappelle celui des feuilles de papier sur lesquelles ont été recueillies par Frédéric Baron les écritures manuscrites. Les éclats de couleur sur la fresque sont les morceaux d’un cœur brisé, celui d’une humanité qui trop souvent se déchire et que LE MUR DES JE T’AIME tend à rassembler.

 

 


   

Le cimetière de Montmartre a ouvert ses portes en 1825. D'une superficie de près de onze hectares, il s'étend à l'ombre de quelque 750 arbres, essentiellement des érables, auxquels s'ajoutent quelques marronniers, tilleuls et thuyas. De nombreuses personnalités y reposent et on peut admirer de très beaux témoignages de l'art funéraire du 19ème siècle et du début du 20ème siècle.

   
Square Léon Serpollet Rue et impasse des Cloys, rue Marcadet.
Aménagé par tranches successives entre 1981 et 1991, ce beau square en terrasses a été créé en partie sur l'emplacement des anciens ateliers de l'ingénieur Léon Serpollet (1858-1907), l'inventeur d'un tricycle à vapeur que l'on considère comme l'ancêtre de la voiture automobile. Des essences variées l'ombragent (cerisiers à fleurs, tulipiers de Virginie, ormes de Sibérie). On peut y découvrir aussi un bassin de plantes aquatiques, un jardin sec (iris, lavandes, yuccas), des plantes de terre de bruyère et un talus de plantes forestières.

Jules-Joffrin ou Lamarck-Caulaincourt.

   
Square Willette Place Saint-Pierre, rue Ronsard, rue Paul Albert.

Square Willette

Anvers.

Ce jardin de 23 737 m2 aménagé sur le versant sud-est de la butte Montmartre a été créé par Alphand en 1880, puis terminé par l'architecte Camille Formigé en 1899. Il est ombragé d'essences diverses : ginkgo biloba, magnolias, araucarias. Il s'orne en haut des marches d'une fontaine monumentale.

Commenter cet article