RESTAURANTS DE MONTMARTRE

Publié le par LEPIC ABBESSES

 
 


Entraide / XVIII e

Un resto et un bar font carte commune

 

Dans la rue, côté pair, un petit restaurant. Tartine Mariolle tel est son nom sert de succulentes salades multicolores, des plats du jour changeants et des frites maison. Mais la salle est petite, 24 couverts bien serrés. Côté impair de cette même rue du XVIII e arrondissement, la petite rue Duc, trône un bar parisien au sol carrelé et au zinc imposant.

La place ne manque pas à l’Alibi, les bières y sont bonnes mais… la cuisine a été transformée en arrière-salle. Les clients affamés quittent donc le lieu quand l’estomac gargouille.
La solution la plus simple et efficace : allier le four et le fût. Personne dans la capitale ne semble l’avoir adoptée… sauf eux. « Au début, il y a environ un an, nous avons commencé doucement, se rappelle Evelyne, la patronne de Tartine Mariolle qui s’est installé dans le quartier il y a un an et demi. On proposait simplement des planches de fromages et de charcuterie. Puis, quand on a vu que ça marchait bien, nous avons proposé l’intégralité de la carte. » Les salades, plats du jour et cuisinés sont donc maintenant affichés sur les murs de l’Alibi à côté des prix des consommations. « Après quelques verres, les clients nous demandaient souvent s’ils pouvaient manger un morceau, témoigne Sarah, serveuse à l’Alibi. Maintenant, on leur explique que tout est préparé dans la cuisine d’en face. Qu’ils peuvent aller commander là-bas ou passer un coup de téléphone. »
Si Evelyne a un peu de temps et peu de clients, elle leur sert directement sur les tables en bois du bar. Sinon, les consommateurs se déplacent pour venir chercher leurs assiettes. « Cela me permet de leur faire découvrir mon restaurant, sourit Evelyne, qui couve d’un regard maternel chacun de ses clients. Parfois, ils trouvent l’ambiance agréable, ils mangent donc ici puis retournent à l’Alibi après. Ou reviennent un autre soir. »

« Cette alliance permet de mettre de la vie dans la rue »

Et les commerces marchent bien. « Parfois 15 plats par soir », sourit Evelyne. « Et nous, cela nous permet de garder une clientèle qui auparavant partait ailleurs pour aller se restaurer », complète Sarah. Du coup, l’Alibi qui n’ouvrait que le soir a décidé depuis une dizaine de jours d’accueillir les clients dès l’heure du déjeuner.
Mais le « succès commercial » n’est pas le seul recherché. « Cette alliance permet de mettre de la vie dans la rue, poursuit Sarah. Il y a de l’animation, les gens s’y sentent bien. Les deux côtés de la rue sont unis. » A côté, un consommateur confirme. « L’idée est simple mais personne ne le fait ! Pour nous, c’est pratique, et cette alliance est un bel exemple de solidarité. » Elle pourrait d’ailleurs les aider à affronter la crise…



Restaurant Bar Tartine Mariolle

Tartine Mariolle

Vous prenez un petit restaurant de quartier nommé Tartine Mariolle, vous y ajoutez une ambiance et un cadre chaleureux, un zeste de culture à travers ses expositions temporaires, et pour finir une cuisine traditionnelle, généreuse et originale. Et vous obtenez la recette d'un moment réussi...

Tartine Mariolle

14, rue Duc

75018 Paris

"

Depuis Novembre 2007, Evelyne régale le quartier avec une série de tartines et une poignée de plats du jour, comme le pot-au-feu, le sauté de veau ou le petit salé aux lentilles.

 

"

La salle

Notre salle, pouvant accueillir environ 26 personnes, vous offrira un moment convivial.

Pour vos dîners d'affaires et événements, nous vous proposons la privatisation de Tartine Mariolle le temps d'une soirée : contacter Eve au 01 46 06 49 68 pour connaître les conditions...



Nos entrées (5.50 à 6.90€)

  • Le croustillant de chèvre
  • L’œuf cocotte au foie gras
  • Le tartare de saumon à l’avocat
  • La salade périgourdine
  • La salade rustique

Nos plats (12.50 à 15.50€)

  • Le magret de canard aux fruits frais
  • La pièce du boucher sauce poivre ou Roquefort
  • Le poisson du marché
  • La tartare de boeuf

Nos Salades (10€)

Les desserts (5.90 à 6.50€)

  • Le fondant au chocolat
  • La crème brûlée
  • La pomme hérisson
  • Le tiramisu
En plus de sa carte, Tartine Mariolle vous suggère 2 entrées, 2 plats et 2 desserts du jour...

Et sa formule du midi :

L'entrée : 2.50€

Le plat : 10.00€

Le dessert : 2.50€




Tartine Mariolle est situé à 500 mètres du Sacré Coeur et donc à quelques pas de la butte Montmartre - quartier pittoresque du 18ème. Egalement à proximité de la Marie et de nombreux commerces, vous nous trouverez facilement :

Cliquez sur l'image pour voir le plan interactif:

Vous venez en Métro? 

Rien de plus simple: Sortez à la station Jules Joffrin, Ligne 12. Il n'y a plus qu'à monter quelques pas derrière la mairie et vous y êtes!

Vous venez en Vélo? 

Il y a de nombreuses stations Velib' à proximité du restaurant. Consulter l'état des stations à proximité

"

Décor original avec ces expositions, et une ambiance sympa. Repas délicieux, on s'est régalé ! Menu copieux et de bonne qualité. Accueil et service chaleureux. A conseiller à ses meilleurs amis.

Pascal S.

"



Tartine Mariolle, une grand-mêre de choc!

Tartine, de son nom de baptême Matilda Abelarda Indolence Wilde Y Gonzales Y Lopez naquit officiellement en 1953 sous la plume de Giulio Chierchini dans la revue italienne Trottolino. C'est Jean Chapelle, directeur de la SFPI qui traduisit ce nom alambiqué en Tartine Mariol en référence à Martine Carol, actrice alors très populaire.

Cette aïeule à la force herculéenne et à l'énergie sans limite n'ayant peur de rien saura rapidement s'imposer grâce à son sarcasme et ses éternels combats à poings nus contre l'injustice. Elle n'a qu'un seul point faible : son cor au pied gauche. Elle vit dans le royaume de Bancarotta dont le roi est le gentil Toto II (Soldino en Italie), un fils adoptif qu'elle protège de son oncle le duc de la Frite.

Elle est souvent accompagnée dans ses aventures par une espèce de gorille à casquette nommé Bongo, qui, n'étant pas pourvu de la parole exprime ses opinions à l'aide de pancartes brandies à tours de bras.

Les personnages :

  • Toto II : Roi de Bancarotta (Fantasia)
  • Le Duc de la Frite : le méchant qui veut du mal à Toto II.
  • Renardeau (Volpetto) : jeune homme chez qui Tartine travaille en tant que gouvernante.
  • Ministre la Bedaine
  • Le Chat Attila
  • Le singe Bongo, toujours en train de manger des bananes et qui s'exprime à l'aide de pancartes.

Les auteurs:

  • G.B. Carpi
  • Tiberio Colantuoni
  • Sandro Dossi
  • Luciano Gatto
  • Nicola del Principe
  • Mario Sbatella
  • Luciano Capitanio

Les publications italiennes, chez l'éditeur Bianconi :

  • Trottolino
  • Volpetto
  • Soldino Mensile
  • Super Soldino

Les publications en France :

A partir de décembre 1956, la Société Française de Presse Illustrée (SFPI) publie Tartine dans Presto et Arc-en-Ciel. Devant le succès rencontré, Tartine Mariol sera publiée dans de nombreux supports :

  • Festival Tartine (74 numéros, 1961 à 1973)
  • Tartinet (198 numéros, 1959 à 1970)
  • Bimbo
  • Amigo
  • Zorro Poche
  • Gogo Géant

Plusieurs albums seront également édités entre 1970 et 1976 chez MCL.



Vous souhaitez réserver ou laisser un avis?

Utilisez notre

Formulaire de contact

Quelques avis :

 

"Depuis Novembre 2007, Evelyne régale le quartier avec une série de tartines et une poignée de plats du jour, comme le pot-au-feu, le sauté de veau ou le petit salé aux lentilles." - L'express

 

"Décor original avec ces expositions, et une ambiance sympa. Repas délicieux, on s'est régalé ! Menu copieux et de bonne qualité. Accueil et service chaleureux. A conseiller à ses meilleurs amis" - Pascal S.

 

"Merci de nous avoir conseillé ce petit resto, nous avons passés une super soirée. L'oeuf cocotte au foie gras génial, le tartare de saumon a l'avocat pareil, le chili con carné extra c'est difficile de choisir tout est bon, même la patronne." - Lolo

 

"Décidément, ce restaurant me bluff à chaque fois, une ambiance très sympa, les mets délicieux pour un prix vraiment pas exagéré. La patronne vous accueil avec beaucoup de gentillesse, et le décor est agréable. N'hésitez pas il vaut le détour." - Véro

 

"Le décor change toute les 3 semaines suivant les expositions de tableaux et les artistes, ce lieu possède une ame.
J'ai passée une soirée délicieuse, le pot au feu ressemble à si méprendre à celui de ma grand-mère. Je souhaite beaucoup de succès à Eve il y a peu d'endroit ou l'accueil est si chaleureux, Merci" - oubouffer.com

Commenter cet article