FETE DES VENDANGES DE MONTMARTRE (2)

Publié le par LEPIC ABBESSES

Montmartre fête son cinéma
affichefdvm_2008_250px.jpg
Après le grand succès de Montmartre Fête Brassens en 2007 et ses 300 000 visiteurs, où pour la première fois, La Fête des Vendanges s'ouvrait à la culture pour 3 jours de concerts et d'événements, cette année la 75ème édition « Montmartre Fête son cinéma » va encore plus loin avec 6 jours de festival. Musique, cinéma, vin, gastronomie, deviennent un grand mix culturel. La culture sous toutes ses formes, la culture qui ouvre l'esprit et les sens, qui permet de vivre mieux dans le monde qui nous entoure.
Si un arrondissement de Paris est celui du cinéma, c'est bien le 18ème, ces noms magiques, Jean Gabin, Jean Marais, Marcel Carné, François Truffaut, Sacha Guitry, Louis Jouvet, Pierre Etaix, Jean-Pierre Aumont, Anouk Aimée, et tellement d'autres.
La Butte Montmartre, la Goutte d'Or, Clignancourt, sont des muses. Ruelles, rues, escaliers, bistrots, chansons et personnages ont inspiré des centaines de films, dont entre autres les films de Truffaut, et aussi la « Fabuleuse histoire d'Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet. Les lieux de mémoire du cinéma dans le 18ème sont nombreux. Parmi eux, le disparu Gaumont-Palace, le plus grand cinéma du monde, les Studios Francoeur (aujourd'hui la Femis), où des centaines de films ont été tournés, le Studio 28 parrainé par Abel Gance et Jean Cocteau qui fête cette année ses 80 ans, le Pathé Wepler, etc. Sans oublier bien sûr Le Moulin Rouge, le plus grand cabaret du monde, qui a inspiré une quinzaine de films.
 
Aujourd'hui, encore et toujours, le 18ème reste un endroit de prédilection du cinéma, où vivent des acteurs (Cécile de France, Michel Bouquet, Charles Berling, Richard Berry, Mélanie Laurent, Anouk Aimée, etc), des réalisateurs (Claude Lelouch, Jean-Pierre Jeunet, Eric Zonca, Gilles Porte, etc.) et tous ces techniciens, chefs opérateurs, directeurs de production, décorateurs, éclairagistes, etc. sans qui les films n'existeraient pas.
 
C'est au cinéma du 18ème que nous voulons rendre hommage. Avec pour marraine, VICTORIA ABRIL qui vient de sortir un album de chansons françaises dont beaucoup sont liées au 18ème, et pour parrain CLAUDE LELOUCH, pour ses 50 ans de cinéma. Le parrain de la soirée « 18ème en courts » est JEAN-MARC BARR, acteur, réalisateur, et très attaché au 18e.
 
Une Fête donc totalement rénovée, néanmoins dans un absolu respect de la tradition de la Fête des Vendanges, dont les premiers parrains étaient Mistinguett et Fernandel, c'était il y a 75 ans, et c'était déjà du cinéma.

Commenter cet article